6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 16:00

J'admets avoir été assez avare en nouvelles depuis mon arrivée au Rwanda. Mes interviews me prennent beaucoup de temps, et Kigali n'est plus une découverte pour moi. J'y reviendrai à la fin de mon séjour. Aujourd'hui, je vous emmène à l'extrême-ouest du Rwanda, sur les rives du lac Kivu, à la frontière de la République Démocratique du Congo.

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

En plus de ce petit point géographique, je conseille à ceux qui ne l'ont pas lu un autre article, plus historique, datant de ma première visite ici, afin de mieux comprendre les lignes qui vont suivre. (http://www.phileasfrog.fr/article-rwanda-le-poids-de-l-histoire-118520935.html)

J'étais donc à Kigali et je prends la route de Gisenyi. Pour cela, direction la grande station de bus de la ville. Ici, c'en est fini de Kigali la calme. Le bruit est partout : le rugissement des moteurs, les vendeurs criant le prix des tickets, la musique locale assourdissante dans les magasins environnants. Je suis content de partir !

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

La route est magnifique. Pour ceux qui l'ignorent, le Rwanda est surnommé le pays des Mille Collines. Et c'est bien le cas ! Les plus hauts sommets dans le Nord-Ouest culminent à plus de 4 000 mètres d'altitude. Bien sûr, pas de neige ici ! C'est vert, malgré le fait que nous soyons dans la saison sèche.


Les cultures locales sont variées : le café et le thé sont les principales cultures d'exportation, quand les haricots, les pommes de terres et les bananes sont les principales cultures vivrières. Comment cultiver sur des collines ? Assez logiquement, par de la culture en terrasses ! Le Rwanda s'est même lancé dans la culture du riz ! Vision très asiatique pour moi !

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

On passe par Ruhengeri, tout au nord, à 25km de la frontière avec l'Ouganda. La région est connue pour les deux plus grandes attractions touristiques du Rwanda : le parc des volcans et ses gorilles. Des attractions bien trop chères pour moi (et sans doute pour vous !), car le tarif pour une heure avec les gorilles est de... 750$ !!! Non, non, je n'ai pas ajouté un zéro en trop ! Une folie ! C'est destiné à préserver les gorilles d'un tourisme de masse (je comprends l'idée mais tout de même !). Reste pour moi le plaisir de voir les volcans de ma fenêtre.

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

Arrivé à Gisenyi, c'est toute une histoire pour rejoindre mon auberge (un centre d'accueil presbytérien pour être précis !). A cause d'un malentendu sur le nom, je me retrouve dans une chapelle en pleine cambrousse. C'est folklorique. Heureusement le téléphone et le français des croyants m'aident à retrouver mon chemin. Après un petit buffet, direction la plage.

Très vite, je me fais des amis au doux son de Muzungu, Muzungu ! (blanc blanc !)

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

Je regarde un match de football local (qui semble opposer des - de 18 ans à des - de 15 ans tant le niveau et la taille des joueurs diffèrent). Alors que je suis installé derrière les entraineurs, l'un d'eux (celui de l'équipe qui perd 6-0) baffe un joueur. Tout le monde me regarde ensuite, comme si j'étais coupable ! Ou alors attendaient-ils que j'intervienne ? Sensation étrange. Je suis alors vraiment content quand un type traverse le terrain et dit à l'arbitre d'expulser l'entraineur pour son geste, ce qui est fait dans la minute ! Bien fait !

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

Ensuite c'est un petit coucher de soleil sur le lac Kivu.

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

Dimanche, jour de vrai repos, mon premier depuis mon arrivée en Afrique. Dès 10 heures, je me balade le long de la côte, et profite des paysages.

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique
Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique
Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique
Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

Le but de cet article, c'est aussi de vous donner une autre vision de l'Afrique. Dans les journaux, et forcément ensuite, dans la bouche des gens que je croise, l'Afrique c'est dangereux ! L'Afrique c'est des gens qui meurent de faim ou se tuent chaque jour. Mais c'est aussi des beaux paysages. C'est aussi des gens qui se baignent comme vous et moi quand il fait beau. La plage était bondée toute l'après-midi. Des gens faisaient du pédalo. D'autres jouaient au volley dans l'eau. Des enfants s'éclaboussaient. Les parents rouspétaient. Les grands-parents riaient. Les photographes de plage essayaient désespérément de vendre leurs clichés. Au bar, les affaires marchaient. Je peux vous l'affirmer, les gens étaient heureux.

Bien sûr, il y a 20 ans, cette ville voyait une grosse partie du million de réfugiés quittant le Rwanda, direction Goma, juste en face de la frontière. Bien sûr, il y a vingt ans, il y a eu un génocide. Bien sûr, les choses ne sont pas parfaites ici, des gens sont au chômage, beaucoup dans les campagnes mangent une fois par jour. Oui, ici, ce n'est pas le paradis. Enfin, un petit peu quand même, comme partout ailleurs.

Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique
Gisenyi et le lac Kivu : une autre image de l'Afrique

Petit point prix locaux : ticket de bus pour Gisenyi 3€. Litre de gazole : 1€. Chambre : 2€ pour le dortoir, 5€ pour la chambre individuelle. Sodas dans les bars : 50 centimes. Bière : entre 50 centimes et un euro, selon la marque (exception faite de la Guiness à 1,50€). Buffet du midi : 1,50€ (tu peux remplir l'assiette comme tu veux). Taxi moto : entre 30 et 50 centimes selon la distance.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs