21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 07:03
Le Burundi

Je vais commencer ma visite du Burundi par une petite présentation du pays, étant donné que c'est sans aucun doute l'un des Etats les moins connus du monde. Tout d'abord, sa situation géographique : le pays est coincé entre le Rwanda au nord, la République Démocratique du Congo à l'ouest et la Tanzanie au sud et à l'est. Pas d'accès à la mer donc, mais à un lac, le Tanganyika (j'y reviens dans le prochain article).

 

Le Burundi

Niveau population, c'est 10 millions de personnes, dont un million dans la capitale, Bujumbura, où je me trouve pour deux grosses semaines. Niveau de vie... le Burundi est pauvre. Très pauvre. Il était classé en 2011 185ème sur 187 à l'indice de développement humain. La raison, c'est la guerre civile qui s'est déroulée entre 1993 et 2003. Le dernier accord de paix avec les rebelles a été conclu en 2008.
Le Burundi est donc un pays en reconstruction. Ce serait vous mentir de dire que ça fonctionne. Le pays est gangrené par la corruption. La gouvernance est loin d'être éclairée. Et les conflits ethniques restent toujours présents. Le gouvernement est en ce moment CNDD-FDD. Le président est Pierre Nkurunziza. C'est un hutu. Oui, car le Burundi présente les mêmes caractéristiques ethniques que son voisin du nord : une majorité hutu, une minorité tutsi et quelques twas. Mais le Burundi est le faux jumeau du Rwanda : quand les hutus sont au pouvoir au Rwanda après la colonisation, ce sont les tutsis qui le sont au Burundi. Et dans les années 1990, il y a eu un nouveau basculement. A l'heure d'aujourd'hui, le président est censé quitter le pouvoir l'année prochaine (selon la Constitution). Mais il va profiter d'une petite faille dans le texte pour se représenter. La liberté d'expression est plus importante qu'au Rwanda, mais l'opposition politique doit tout de même lutter quasi-quotidiennement contre la censure, les arrestations arbitraires ou les décisions de justice défavorables.

Niveau sécurité, ce n'est pas le Rwanda non plus, mais ce n'est pas le Congo. Bujumbura me fait penser un peu à Nairobi de ce côté-là (il est déconseillé de se balader seul à la nuit tombée). L'ambassade de France fait un peu flipper lorsque je suis allé m'enregistrer (comment réagir en cas de situation de crise, coup de feu, intrusion au domicile...).

Les Burundais parlent le kirundi (proche du kinyarwanda). Mais également le swahili, et bien sûr le français. Tu commences toujours ta conversation par un « bonjour, ça va ? ». Ca rappelle le pays. C'est aussi plus pratique pour communiquer avec les locaux. Quand je dis qu'ils parlent français, je devrais dire belge (les colons) : septante (70) et nonante (90), la police de roulage (la circulation) ou encore l'attache-tout (un trombone !). Ils ont aussi des expressions assez amusantes, comme l'article 15 de la Constitution (la débrouillardise ! C'est sur le mode congolais) ou encore le deuxième bureau (la maison de la maîtresse).

Au niveau du commerce, le café et le thé sont les principales exportations, avec les minéraux (nickel, cobalt, or). 88% de la population travaille dans l'agriculture, surtout une agriculture de subsistance (les haricots sont le plat national, le sorgho, courges, aubergines, manioc, patates douces, et bien sûr les bananes). La malnutrition est très importante (73% en 2011 !) Le nombre d'enfants par femme est élevé, 6 en moyenne.

Bref, pas besoin de détailler plus, vous avez compris que le Burundi est un pays pauvre, le plus pauvre que j'ai visité. Ce n'est pas un gros choc, j'étais préparé (et ce n'est pas comme si c'était mon premier voyage). Mais je pense qu'un Francais qui débarque directement de chez lui peut être vraiment choqu.

Petit point prix locaux : 6€ pour la chambre individuelle (pas de douche), buffet du midi : 2,50€-3€, sodas dans les bars : 40 centimes. Taxi : entre 1,50 et 3€ selon la distance. Déodorant : 4€. Petit pain au chocolat : 1€ pour deux. Shampoing : 10€. Petit pot de Nutella : 8€.

Demain, je vous emmène chez les hippos !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs