28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 21:46

Bon là, pas vraiment besoin de présenter le personnage. C'est ma première filmographie consacrée à un spécialiste français des comédies. Je suis fan de ses one-man show, voyons voir pour ses quatre films.

 

Dany Boon, la filmographie

La maison du bonheur (2006) : 14,5/20. Avec Dany Boon, Michèle Laroque et Daniel Prévost.

 

Un homme un peu radin veut montrer à sa femme qu'il peut aussi dépenser de l'argent : il décide de lui faire une surprise et d'acheter une maison. Mais il souhaite quand même réaliser quelques économies.... la surprise va vite devenir le gros cauchemar.

 

Assez bête, et pourtant amusant. Premier film de Dany Boon, la maison du bonheur est l'adaptation de sa pièce de théâtre (La vie de chantier), remake d'un vieux film américain. Beaucoup de bons gags, des idées sympas, un bon Prévost (comme souvent).

Dany Boon, la filmographie

Bienvenue chez les Ch'tis (2008) : 17/20. Avec Dany Boon et Kad Merad.

 

Philippe Abrams est un employé modèle de la Poste. Après avoir à nouveau échoué pour obtenir une mutation, et mis sous pression par sa femme, il décide de se faire passer pour un handicapé afin de maximiser ses chances. Malheureusement pour lui, les choses ne se passent pas comme prévu, et, puni, il est envoyé dans le Nord.

 

Devenu mythique. Idée de base très amusante, réalisation presque parfaite. Galabru est génial sur sa scène. Des sacrés fous rires, et une histoire d'amour un peu caricaturale. Mais vraiment un bon moment.

Dany Boon, la filmographie

Rien à déclarer (2011) : 11/20. Avec Dany Boon et Benoît Poelvoorde.

 

Alors que les frontières vont officiellement disparaître avec l'Europe, un douanier belge francophobe doit travailler avec son collègue venu de l'Hexagone. Celui-ci s'est porté volontaire pour enfin lui avouer la relation qu'il entretient avec sa sœur...

 

Petite déception. Les blagues sur les Belges sentent un peu le réchauffé, et il n'y a pas beaucoup de surprises. Et puis la voiture de douane en mode taxi, c'est non !

Dany Boon, la filmographie

 

Supercondriaque (2014) : 13/20. Avec Dany Boon, Kad Merad et Alice Pol.

 

Un homme souffrant d'hypocondrie est devenu un cauchemar pour son médecin qui essaie un tant soit peu de l'aider. Sans grand succès...

Assez burlesque au départ, quelques surprises sympas (la rébellion d'un pays d'Asie centrale arrive un peu de nulle part, et amène un bel humour de situation), mais on retombe dans la comédie romantique typiquement française (et assez énervante). Il y avait peut-être le potentiel pour mieux faire sur le sujet de l'hypocondrie.

Dany Boon, la filmographie

Raid Dingue (2016) : 12/20. Avec Alice Pol, Dany Boon et Michel Blanc.

Johanna Pasquali, jeune femme maladroite, rêve d’intégrer le Raid. Mais sa carrière de policière est déjà faite de tellement d’erreurs. Fille de ministre, elle réussit tout de même à être la première femme de l’unité d’élite, après un bon coup de piston/pression. Son formateur, Eugène, est le chat noir du moment…

Une comédie tout publique et bon enfant. Quelques scènes sympas mais l’ensemble reste trop prévisible.

Dany Boon, la filmographie

Le bilan est loin d'être mauvais, au contraire. Bienvenue chez les ch'tis le porte, mais les autres films valent aussi le coup d’œil. J'ai toujours un peu cette sensation d'en attendre beaucoup plus avec lui qu'avec un autre, du fait de ses précédents sur les planches (je regarde ses sketchs toujours de temps en temps, pour me remonter le moral et rire un peu). J'aimerais bien le voir essayer un drame, un peu en mode Tchao Pantin pour Coluche (surtout qu'il a déjà fait ses preuves dans Joyeux Noël). Bon, et bien sûr que je regarde les films dans lequel il joue aussi (sans être le réalisateur). Le volcan par exemple m'a fait plusieurs fois rire, alors que De l'autre côté du lit beaucoup moins. Attention à ne pas trop faire de la comédie romantique en mode cliché, ça se retrouve un peu trop souvent à mon goût dans ses films.

Acteur et réalisateur très populaire, la preuve : sur ses 14 derniers films, 13 ont dépassé le million d'entrées. Peu d'acteurs peuvent en dire autant !

 

Mon classement des réalisateurs (totalement subjectif)

1. Emir Kusturica : 17,08/20 (7 films)

2. David Fincher : 16,28 (9 films)

3. Albert Dupontel : 16,1/20 (5 films)

4. Frank Capra : 15,50 (7 films)

5. Billy Wilder : 15,46 (12 films)

6. Xavier Dolan : 15,33 (6 films)

7. Charlie Chaplin : 15,29 (7 films)

8. Clint Eastwood : 15,05 (11 films)

9. Quentin Tarantino : 14,89 (9 films)

10. Stanley Kubrick : 14,82 (11 films)

11. Henri Verneuil : 14,69 (8 films)

12. Les frères Coen : 14,63 (15 films)

13. Sergio Leone : 14,58 (6 films)

14. Jacques Audiard : 14,5/20 (7 films)

15. Howard Hawks : 14,29 (7 films)

16. Alfred Hitchcock : 14,21 (12 films)

17. George Cukor : 13,95 (10 films)

18. Steven Spielberg : 13,89 (14 films)

19. Pedro Almodovar : 13,86 (11 films)

20. Stephen Daldry : 13,75 (4 films)

21. Woody Allen : 13,53 (18 films)

22. Dany Boon : 13,5 (5 films)

23. Tim Burton : 13,25 (12 films)

24. Wes Anderson : 13 (7 films)

25. Sofia Coppola : 12,9 (5 films)

26. Gus Van Sant : 11,5 (11 films)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs