14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 21:14

La beauté de l'automne
est un éphémère arc-en-ciel
dont se pare le bois mouillé

des feuilles multicolores

 

L'ennemi a attaqué dès la fin de l'été

profitant de la première gelée
soufflant le chaud et le froid
tentant d'arracher les feuilles de là

Sur leur arbre perchées
les feuilles se sentaient fortes
Elles ne semblaient pas pressées
de devenir les feuilles mortes

 

Profitant de l'été indien
elles respiraient la vie

en cachant en vain
une apparence jaunie

 

Certaines d'entre-elles se mirent à rougir

D'autres restaient vertes de plaisir

Et un collier de couleurs

Habillait les arbres en pleurs

 

Au détour d'une nuit

la guerre froide apparut

Glaçant le sang
Des feuilles dévêtues

La division feuillue
perdit des hommes
Se retrouvant dépourvue

Des couleurs de l'automne

 

Le vent dans sa cruauté
continuait son massacre
Au sol gisaient les cadavres

Les feuilles saignaient, agonisaient

L'ennemi rugissait de toutes ses forces
Dans un souffle infini
Inlassablement, toute la nuit
Jusqu'à en briser l'écorce

Lorsque la lumière du jour apparut
On compta les victimes
Dans toutes la rue, jusqu'à la cime
D'un arbre devenu nu

 

Le collier de couleur était brisé

L'automne complètement martyrisé

Les rumeurs étaient donc vraies, darling

Winter is coming

Winter is coming
Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs