20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 16:19

J'ai découvert Dolan avec Mommy. On en a fait tout un pataquès en France (j'ai toujours rêvé d'écrire « pataquès »), et c'était mérité. J'ai pris une petite claque au cinéma bordelais, et j'en redemandais. Ca tombe plutôt bien, puisqu'on m'a rapidement dit que je devais continuer, que les films de Dolan valent le coup d'être vus. Et c'est bien vrai !

Xavier Dolan, la filmographie

J'ai tué ma mère (2009) : 15/20. Avec Xavier Dolan et Anne Dorval.

 

Hubert, adolescent, déteste sa mère. Homosexuel, il cherche des conseils auprès de son petit copain, ou auprès d'une enseignante ayant elle-même des problèmes avec son père.

 

Dolan réinvente les relations parents-enfants. Dur, sombre, et parfois drôle. Il jongle entre les moments, et le résultat est vraiment bon. J'aime beaucoup la réalisation, la musique, les couleurs. 20 ans à peine pour le réalisateur. Classe.

Xavier Dolan, la filmographie

Les amours imaginaires (2010) : 13/20. Avec Xavier Dolan, Monia Chokri et Niels Schneider.

 

Francis et Marie sont deux amis proches. Mais ils tombent tous deux amoureux de Nicolas. Celui-ci semble jouer avec eux, laissant de l'espoir aux deux.

 

Drôle d'ambiance dans ce film, avec ce couple à trois. Moins fort que les autres films de Dolan, mais qui laisse un drôle de malaise. La dernière réaction de Dolan est énorme. Et la B.O., comme toujours, vaut le coup.

Xavier Dolan, la filmographie

Laurence Anyways (2012) : 17,5/20. Avec Melvil Poupaud et Suzanne Clément.

 

Une femme aime un homme. Mais cet homme ne se sent pas homme, mais femme. Il va décider de changer de sexe.

Bam ! Boum ! Claque ! Woh, gros film, assez long, et du coup bien détaillé. La B.O. est géniale, les deux acteurs principaux sont très bons. J'aime beaucoup la façon de filmer.

Xavier Dolan, la filmographie

Tom à la ferme (2013) : 13,5/20. Avec Xavier Dolan, Pierre-Yves Cardinal et Lise Roy.

 

Tom assiste à l'enterrement de son cheum en plein milieu de la campagne québecoise. La mère de défunt est persuadée qu'il est juste un copain, tandis que le frère, homophobe, le violente. Une drôle de relation surgit.

Un thriller de Dolan. Ambiance très Hitchcock dans ce film, notamment avec la musique, la course dans le champ etc.. Syndrome de Stockholm aussi, avec la fascination pour le frère.

Xavier Dolan, la filmographie

Mommy (2014) : 17/20. Avec Anne Dorval, Antone-Xavier Pilon et Suzanne Clément.

 

Un enfant est expulsé d'un centre de rééducation. Sa mère décide de le reprendre à la maison. La relation passe alors de l'amour à la haine, avec une violence mentale et parfois physique qui pousse les deux à bout. Et pourtant, on jure voir de l'amour chaque minute.

 

Une bonne claque. Xavier Dolan a une grosse réputation qui le précède, ce film aussi, et pourtant j'ai apprécié. Bonne B.O. Un des films de l'année, encensé par la critique.

Xavier Dolan, la filmographie

Xavier Dolan, Juste la fin du monde (2016) : 16/20. Avec Nathalie Baye, Vincent Cassel, Gaspard Ulliel, Léa Seydoux et Marion Cotillard.

Louis est écrivain. Il revient dans son village natal pour la première fois depuis un sacré nombre d’années (12 ans). Sa famille, à qui il envoie une carte postale à chaque anniversaire, a beaucoup de choses à lui dire. Lui aussi, puisqu’il va mourir.

Casting 5 étoiles dans un huit-clos tendu. Gaspard Ulliel est tout dans le non-dit, tandis que Cassel amène l’agressivité nécessaire. Je me suis reconnu dans le personnage de Louis, terriblement incompris et déserteur familial. On sent les drames, sans jamais les aborder.

Grand prix du jury, meilleur acteur au César pour Ulliel.

Xavier Dolan, la filmographie

Des sujets tendances, très bien dirigés. Une façon de filmer que j'aime beaucoup, de très bonnes B.O.... Un petit génie. Est en train de se faire une belle réputation dans le milieu du cinéma, et pas forcément des amis chez les journalistes. Qu'importe, je serai présent pour son prochain film ! Et vive le québecois !


Bienvenue dans mon top 10 !

 

Mon classement des réalisateurs (totalement subjectif)

1. Emir Kusturica : 17,08/20 (7 films)

2. David Fincher : 16,28 (9 films)

3. Albert Dupontel : 16,1/20 (5 films)

4. Frank Capra : 15,50 (7 films)

5. Billy Wilder : 15,46 (12 films)

6. Xavier Dolan : 15,33 (6 films)

7. Charlie Chaplin : 15,29 (7 films)

8. Clint Eastwood : 15,25 (10 films)

9. Quentin Tarantino : 15,19 (8 films)

10. Les frères Coen : 14,96 (14 films)

11. Stanley Kubrick : 14,82 (11 films)

12. Henri Verneuil : 14,69 (8 films)

13. Sergio Leone : 14,58 (6 films)

14. Jacques Audiard : 14,5/20 (7 films)

15. Howard Hawks : 14,29 (7 films)

16. Alfred Hitchcock : 14,21 (12 films)

17. George Cukor : 13,95 (10 films)

18. Dany Boon : 13,88 (4 films)

19. Pedro Almodovar : 13,86 (11 films)

20. Steven Spielberg : 13,79 (12 films)

21. Stephen Daldry : 13,75 (4 films)

22. Woody Allen : 13,59 (17 films)

23. Tim Burton : 13,25 (12 films)

24. Wes Anderson : 13 (7 films)

25. Sofia Coppola : 12,9 (5 films)

26. Gus Van Sant : 11,5 (11 films)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Cinema
commenter cet article

commentaires

Plus De Blogs