1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 02:40

L'hommage à NTM manquait dans ce blog. Car, si je suis parisien côté football, je suis plutôt marseillais quand il s'agit de rap francais (FF, IAM, 3eme oeil, Psy4 etc.).
Je résume Bombay, ou Mumbai selon son nom officiel depuis deux décennies, par deux nombres. 23. C'est en millions le nombre d'habitants. 2 fois Paris donc. 35. C'est en degrés la température attendue. L'été est bel et bien arrivé en Inde, et je m'attends donc, à la vue de ces deux nombres, à souffrir dans cette trop grosse ville. Et pourtant... (là, je cite Aznavour. Oui, il y en a pour tous les goûts !). Pourtant, j'ai aimé Bombay.

Est-ce que ce fut cette balade le long de la mer d'Arabie ?

Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé

Est-ce que ce furent ses bâtiments historiques, donnant à la ville un côté très british ? (je me sentais parfois à Londres, parfois à Manhattan)

Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé

Est-ce que ce furent les jus de sucre de canne, ma nouvelle passion ? Ou ceux d'orange ? Ou de citron ?

Est-ce que ce furent les grottes d'Elephanta, inscrites au patrimoine mondial et gratuites ce jour-là pour la journée de l'Unesco ?

Bombay, c'est de la bombe bébé

Ou est-ce que ce fut la balade en bateau, pour rejoindre ce lieu ?

Bombay, c'est de la bombe bébé

Est-ce que ce furent les transports en commun, où pousser est devenu le sport national ? Hum, pas sûr. Quoique la gare centrale de Bombay...

Bombay, c'est de la bombe bébé

Ce fut sans doute un peu tout ça. Et Couchsurfing, avec des hôtes indiens géniaux, qui m'ont baladé en soirée, fait découvrir la nourriture de Mumbai, répondant à mes 1 000 questions sur ce pays, et offert des macarons pour mon anniv. Elle compose et chante, lui fait la même chose pour Bollywood. 

Alors, certes, je n'oublie pas les odeurs, la circulation, la foule, la saleté, le métro partagé entre wagons filles et garçons, les inégalités. Car c'est aussi ca Bombay. Un melting-pot de trucs sympas et moins sympas. 3 jours, ça va. Une vie ? C'est mort !

Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé
Bombay, c'est de la bombe bébé

Partager cet article

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Inde
commenter cet article

commentaires

Plus De Blogs