3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 14:19

Alors que j'atterris à l'aéroport de Colombo, je fais le point sur mes connaissances sri lankaises : la guerre civile entre hindous (les tigres tamouls) et bouddhistes (le gouvernement) il y a quelques années (en caricaturant un peu) ; le film Dheepan... et c'est tout. Oui, le Sri Lanka, enfin la République démocratique socialiste du Sri Lanka selon son petit nom officiel, n'est clairement pas ma spécialité et nous évoquons rarement l'île à l'école/université.

Premier point justement, nous sommes sur une île, plutôt petite en comparaison avec l'Inde (1/8ème de la France environ). Je vais y rester deux semaines. 3 seraient sans doute idéales, mais je m'adapte à mon point numéro 2 : je ne suis plus seul, puisqu'une copine de Saint-Omer, Mathilde, m'a rejoint. Je l'attends d'ailleurs à l'aéroport, juste avant la douane, que nous allons franchir ensemble. Bienvenue dans mon pays 50 ! (outch). Pour rejoindre l'auberge, nous prenons un taxi tuk tuk. Le chauffeur conduit 5 minutes, puis s'arrête pour aller acheter des clopes. Tranquille ! Il est prévoyant, car les bouchons sont très importants dans Colombo, la capitale économique du pays (car la capitale officielle est Sri Jayawardenapura.... dis donc, ils ne se foutraient pas un peu de notre gueule les Sri Lankais !?). 1h30 plus tard, nous arrivons après une recherche de notre auberge longtemps infructueuse. Celle-ci est bas de gamme, et Mister ronflement 2017 (que je pensais pourtant déjà connaître) est dans notre chambre. Début idéal, Mathilde est direct dans le bain ! L'excellent petit-dej rattrape un peu l'ensemble, mais il est suivi par une double mauvaise info gare-horaire. Colombo, nous sommes heureux de nous échapper !

Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy

Direction (le pays de) Kandy ! Le trajet est formidable, comme tous mes trajets en train sur ce continent : après quelques paysages de plaines, nous grimpons à flanc de colline, avec la vue sur les vallées. Rizières, palmiers, petits étangs et bananeraies se succèdent. Ma compère se régale et c'est sympa pour moi d'avoir un regard neuf sur les choses, quelqu'un qui s'extasie du paysage tropical, celui-la même qui est un peu devenu ma routine depuis 1 mois, et auquel je ne prête déjà plus l'attention qu'il mérite. Il en va de même avec la circulation parfois chaotique ou les couleurs des magasins dans la rue : elle est tout sourire quand je regarde à peine !

Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy
Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy
Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy
Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy

Arrivés a Kandy, nous escaladons une colline pour trouver notre auberge, bénéficiant d'une vue pas trop dégueulasse, merci le routard. 

Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy

Pas trop le temps de se poser, on s'attaque à un bouddha géant avant d'aller visiter le lac, où un varan nous salue (ainsi qu'un vendeur d'héroïne !). Nous hésitons pour un spectacle de danse, et nous reculons finalement vu l'audience : une centaine de blancs et trois Sri Lankais, sans doute perdus. La ville est en effet très touristique (avec le recul, c'est l'une des plus touristiques du Sri Lanka), et ça me fait un peu drôle après l'Inde. 

Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy
Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy
Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy

Après une petite balade dans le bazar de la ville, où temple hindou, église et mosquée se côtoient, nous terminons Kandy avec son temple de la dent, haut lieu de pélerinage bouddhiste (il y aurait une dent de Bouddha, mais c'est plus vraisemblablement une dent d'animal !!). L'ensemble est classé au patrimoine mondial de l'Unesco (et a subi deux attentats !). Mais ça fait malheureusement un peu Disneyland, la faute à un public extrêmement nombreux (c'est le jeu, nous en faisons partie !). 

Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy
Sri Lanka, Colombo au pays de Kandy
Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs