8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 06:13

95 pages plus tôt, je m'interrogeais : que suis-je venu chercher dans ce voyage ? Des paysages, une autre culture, des découvertes. Oui. Mais par rapport à moi, qu'est-ce qu'il peut m'apporter ? Un bien-être. Une légèreté. L'absence de stress. La liberté. Et, au fond, du bonheur. Je crois que le Népal me permet d'y arriver.

Car je suis parti avec une douleur encore vive qui, malgré le temps, ne voulait pas m'abandonner. Il fallait quelque chose, ou quelqu'un, pour la recouvrir. Intérieurement, je savais sans doute que c'était ma quête. Elle a été infructueuse, longtemps. Quelques étincelles ont fait briller ma nuit; mais ce n'était pas encore le feu  de joie. J'ai bien cru que je resterais dans l'obscurité jusqu'à la fin. Aujourd'hui; ce soir, dans cet avion, j'observe la clarté du ciel, tel mon âme.

Apprendre à se pardonner. C'est peut-être ça, le plus dur pour moi. Mais je vais y arriver, tout en ne perdant pas de vue mon idéal.

Une nouvelle vie commence. A moi de la croquer à pleines dents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Voyage (autre)
commenter cet article

commentaires

Plus De Blogs