8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 01:39

J'ai hésité avant de me rendre à Jaipur. Ce n'est pourtant pas très loin de Jodhpur (6h de train), et c'était sur ma route. Mais plusieurs personnes en avaient une souvenir contrasté, si bien que j'ai failli faire l'impasse. Et quel dommage ça aurait été !

Jaipur est la capitale du Rajasthan. Loin de Jaisalmer et ses 70 000 habitants, Jaipur rassemble 3 millions d'individus.... pas mal pour une ville fondée en 1727. Forcément, l'ambiance est différente ! Oui, la ville est un peu plus sale que les autres, et ça ne sert pas vraiment à grand chose de déambuler comme dans les autres colorées du Rajasthan. Ici, c'est plutôt la technique du Chinois : tu loues un tuk-tuk et tu fais les visites à la suite. Comme je sors de 3 villes découvertes à pied, ça ne m'a pas dérangé !


J'ai commencé par le quartier rose de la ville (aucun lien avec les quartiers rouges d'autres villes). Pourquoi est-ce rose ? Apparemment, la ville a été peinte pour la visite d'un roi anglais, et le rose serait la couleur de bienvenue ! Bon, pour moi, c'est plutôt un rose très saumoné, pas très loin du orange ! Mais c'est vrai que le centre-ville a une belle allure.

Jaipur l'assiégée

Ce bâtiment au premier plan, c'est le Hawa Mahal, le Palais des vents. Construit en 1799, il s'élève sur 5 étages. Bon, ne nous mentons pas, la façade est juste la plus incroyable que j'ai jamais vue !!!

Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée

Juste à côté, le Jantar Mantar est un observatoire astronomique. Il est classé au patrimoine mondial de l'Unesco, car il a été construit entre 1727 et 1733 ! Apparemment, les 17 instruments pourraient encore être utilisés aujourd'hui (même si l'humanité a fait quelques découvertes depuis). Donnant l'heure, la position des planètes, cadran équatorial le plus grand du monde... il y en a pour tous ! Dommage que l'audioguide soit compliqué à suivre (et surtout avec une voix criarde a étrangler un chat).

Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée

Pour une fois, j'ai esquivé le palais de la ville, car il n'était pas compris dans mon ticket groupé (et ce n'est pas le plus impressionnant). J'ai tout de même croisé le Jal Mahal, au milieu d'un lac. Dommage que le petit détail sur la gauche soit là, avec beaucoup d'amis....

Jaipur l'assiégée

Puis, c'est direction le fort d'Amber. Nous sommes ici à une dizaine de kilomètres de Jaipur, et Amber était la ville principale autrefois. Parmi tous les forts du Rajasthan, s'il faut en choisir un, ce serait lui. Le paysage autour, désert, puis un lac, puis deux autres forts au dessus, rend le lieu magistral. 

Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée

Surtout, le fort a ses propres jardins intérieurs, et, du fait de sa taille, on se retrouve souvent seul. Le soleil semble cogner la peinture, et le lieu fait vraiment abandonné en plusieurs endroits.

Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée

Vers la sortie, j'ai pris un tunnel qui passe sous le fort, et qui rejoint à l'intérieur d'un mur de fortifications le fort de Jaigarh. Et ce malgré les singes qui me regardaient de travers (et semblaient lorgner mes lunettes de soleil).

Jaipur l'assiégée
Jaipur l'assiégée

A Jaipur, il y a également possibilité de voir le temple des singes ou de faire une balade en éléphant, mais j'ai esquivé. A noter que dans l'internet café d'où j'écris ce récit, j'ai surpris le patron en train de regarder des vidéos pornos. Et je viens de voir dans l'historique de la veille "homme éjaculant dans un porc"..... d'accord, bon, que dire après ça.... Ah, si, je pars vers le Taj Mahal !

Partager cet article

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Inde
commenter cet article

commentaires

Plus De Blogs