25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 01:30

Après les quelques péripéties du voyage à Trinidad et Tobago, je joue cette fois le plat du pied-sécurité : la Martinique ! Pas de visa pour me bloquer, pas d'escale pour me dérouter, pas d'autres monnaies pour m'assécher... j'ai presque peur de m'ennuyer ! Deux heures de vol depuis Cayenne, et me voici à l'aéroport à proximité de Fort de France, où une dame m'attend avec mon prénom et mon nom : c'est pour ma location de voiture ! (ils font ça bien!). Une Kia Picanto, la Mercedes du pauvre (à 20€ par jour je ne pouvais même pas m'attendre à une Logan !).

Il est déjà tard, et je n'ai pas réservé d'hôtel : le plan est de dormir dans la voiture. Avec mon bon mètre quatre vingt cinq, c'est joueur ! Je prend la direction du Sud, aux Trois-Ilets et la pointe du bout. Là, c'est directement le rejet ! Il y a beaucoup de monde, et c'est ambiance casino et club un peu chic. Hum... j'avais un peu peur d'une Martinique très touristique, et ça ne s'arrange pas ! Je me trouve un parking sur des hauteurs, à proximité d'une forêt, et je commence ma nuit, en position fœtus.

 

Mais, il est déjà 6h ! La clarté me réveille, et je suis surpris d'avoir si bien dormi ! Le test est validé, j'ai donc réservé mon hôtel particulier en même temps que la caisse ! Le seul souci de la nuit : j'ai respiré. Oui, drôle d'idée ! Et j'ai une condensation très importante qui m'oblige déjà à utiliser mon unique serviette pour enlever tout ça !

Pas grave, car je prends la route : les Anses sont à moi.

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

Une Anse, c'est une petite baie. Il y a l'Anse Mitan, l'Anse à l'Ane, l'Anse Dufour et ma petite préférée de la matinée : l'Anse Noire ! Un nom d'épisode de Tintin ! (elle tient son nom de la couleur du sable).

 

Je continue mon périple plein sud, avec la grande anse (très touristique, avec beaucoup de bateaux) et les Anses d'Arlet (où je débarque en pleine cérémonie à l'église, qui donne sur la plage, un grand classique de l'île, avec les cimetières surplombant les baies). Petite Anse est plus calme, avec deux caps autour (un peu le Wissant local quoi!).

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

Mais, qu'est-ce qu'il fait là ce caillou ?!

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

Le Diamant, l'une des grandes fiertés de l'île (au loin, vous avez l'île de Sainte-Lucie!). Un rocher à l'histoire mouvementée (les Anglais l'ont occupé pendant les guerres napoléoniennes). Côté histoire justement, je découvre la maison du bagnard. Selon la légende Médart Aribot aurait sculpté un colonel, propriétaire d'une distillerie, et aurait été envoyé au bagne pour ça ! Toujours est-il qu'il a vécu à Saint-Laurent du Maroni avant de choisir la vie d'ermite dans sa maison très Hansel et Gretel. A quelques centaines de mètres un mémorial de l'esclavage et de ses morts, style île de Pâques, vraiment beau.

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

Après l'Anse Cafard (que j'ai apprécié malgré le nom) et la ville du Diamant, me voici à trimbaler des autostoppeurs ! La fille est un peu flippante (elle a une voix de robot) tandis que le mec ne parle pas (c'était peur-être un robot aussi). Je passe devant la distillerie des Trois Rivière, qui me rappelle l'histoire de l'île : une colonie française, et un esclavage important pour produire du sucre, l'or blanc au XVIIIème siècle.

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

Sainte Luce ne m'a pas marqué plus que ça, hormis une petite zone à mangrove où je me délecte d'un cocktail (la ville semble bétonnée et sans grand intérêt). Je quitte le littoral pour quelques heures, vers l'intérieur : de la verdure, de la canne à sucre, et la campagne, vallonnée, avec des vaches et... un nouvel autostoppeur ! Local lui aussi, et très marrant ! (il n'arrête pas de m'appeler « mon frère », alors que mes parents ont son âge, je doute donc un peu de la filiation...). A Rivière Pilote je fais demi tour, et je pars vers le Marin en fin de journée, lieu un peu glauque (genre petit port malfamé, avec des maisons abandonnées et des propositions de me droguer).

Je finis la journée à Sainte-Anne où je rencontre un groupe de 4 voyageurs solo (ils étaient tous seuls, et voyagent désormais ensemble!).

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

Au réveil, j'ai le Smile (aucun rapport avec la boite de nuit lilloise). La baie de Saint-Anne m'interpelle, avec un cimetière original et un bateau en plein milieu de la plage, couché ici depuis la tempête Maria.

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

Aujourd'hui c'est Pâques, et qui dit Pâques dit beaucoup de Martiniquais en balade, à la plage. D'ailleurs, je m'aperçois que beaucoup d'entre eux ont campé sur place, et viennent là avec les glacières... mais aussi les sonos ! Ah, les salauds ! Ils me bousillent mes moments ! Du gros son le matin, c'est pas mon kif' ! Fonds Moustique, l'Anse Meunier, et la grande Anse des Salines. J'y retrouve mes 4 acolytes de la vieille, mais il y a trop de monde à mon goût. A l'Anse Michel, c'est les sonos avec... des gros générateurs qui tournent ! Bon Dieu ! Je déguerpis !

 

Je finis à Pointe Marie, l'Anse Baleine et Morne Sulpice, où j'ai une belle vue sur le sud (c'est situé à côté du Pérou, oui, les noms sont bien sympas!).

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud
La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

Je termine néanmoins par mon coin préféré du Sud : Crève-Coeur. C'est un ancien volcan, une altitude de 200 mètres environ, facilement accessible (la rando dure 20 minutes) et il permet d'avoir une vue à 360° sur toute la pointe sud de l'île. Un régal.

La Martinique en road trip (1/3) : on dirait le Sud

A suivre...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs