26 octobre 2019 6 26 /10 /octobre /2019 13:19

C´est reparti pour le troisième Evangile ! Le plus long et détaillé des 4, et pour cause, Luc annonce dans son introduction "je me suis renseigné exactement sur tout ce qui est arrivé". Il écrit d´ailleurs pour quelqu'un, puisqu'il commence son récit par "Cher Théophile" (son protecteur ou mécène peut-être ?).

L´Ange Gabriel annonce à un vieux prêtre nommé Zacharie que sa femme va enfin pouvoir enfanter, et cet enfant, Jean, "sera un grand serviteur du Seigneur. Il ne boira ni vin, ni aucune autre boisson fermentée". Zacharie est dubitatif "je suis vieux et ma femme aussi est âgée". L´Ange Gabriel le fait alors devenir muet car il ne le croit pas ! (mec, y´a un ange qui apparaît, crois-le sur parole !) Après l´annonce de la naissance de Jean-Baptiste, l´Ange Gabriel est à nouveau envoyé par Dieu pour annoncer celle de Jésus. Sa mère, Marie, habite à Nazareth, fiancée à Joseph (un descendant du roi David). Marie dit à l´ange : "Comment cela sera-t-il possible, puisque je suis vierge ?" Bonne question ! L´Ange lui répond : "le Saint-Esprit viendra sur toi" Hum, coquin le Saint-Esprit ! L´Ange lui fait alors une comparaison avec sa parente Elisabeth, femme de Zacharie.

L´annonciation par Le Caravage

L´annonciation par Le Caravage

De ce fait, Marie rend visite à Elisabeth en Judée, et celle-ci ressent le Saint-Esprit dès que Marie parle ! Elles restent 3 mois ensemble. Vient alors la naissance de Jean-Baptiste, qui est circoncis le huitième jour. Son père retrouve alors la parole.

Joseph part ensuite à Bethléem, son village de naissance, pour se faire recenser (décision de l´Empereur Auguste). Jésus naît à ce moment là, et comme il n´y avait plus de place dans l´abri destiné aux voyageurs, Marie met son fils au monde... dans une crèche ! 
Un ange apparaît alors à des bergers pour leur annoncer la nouvelle (puis une troupe nombreuse d´anges du ciel). Ils vont alors voir Jésus à Bethléem. Le 8ème jour Jésus est circoncis et on lui donne son nom.

Je détaille beaucoup cette partie, c´est qu´elle est inexistante chez Marc et Matthieu ! Là on apprend que Jean-Baptiste et Jésus sont proches parents, et qu´ils ont quasiment le même âge. Leurs parents connaissaient leur arrivée avant la naissance, les anges ayant un gros rôle ici.

Joseph et Marie partent alors à Jérusalem pour présenter leur enfant au Temple et offrir un sacrifice (une paire de tourterelles ou deux jeunes pigeons !). Siméon les rencontre et fait une prophétie : "il sera un signe de Dieu auquel les gens s'opposeront (...) quant à toi, Marie, ta douleur te transpercera l´âme comme une épée". Spoileur le Siméon ! 
A 12 ans Jésus est emmené à Jérusalem pour la fête de la Pâques. Ses parents l'oublient (maman j´ai raté la caravane ?) et le recherchent après une journée de marche ! Le 3ème jour ils le trouvent au milieu des maîtres de la loi dans le Temple. Quand ses parents lui demandent pourquoi il a fait cela, il répond "Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père ?" Ses parents ne comprennent pas.
L´enfance de Jésus est pour la première (et seule fois) des Evangiles évoquée ici.

Vient ensuite la prédication de Jean-Baptiste (voir Mathieu, bande de serpents etc !). Hérode le met très vite en prison en raison de ses critiques sur son mariage. Jésus est alors baptisé (mais par qui du coup ? mystère !) et le Saint-Esprit descend sur lui "comme une colombe". Vient ensuite la généalogie de Jésus (76 prénoms pour arriver à Dieu ! avec David, Jacob, Mathusalem et Adam !). Il est ensuite tenté par le diable puis enseigne à 30 ans environ dans les synagogues de Galilée. Nazareth le rejette (ils mènent Jésus au somment d´une colline pour "le précipiter dans le vide" !)
C´est ensuite le début des miracles : il guérit un homme tourmenté par un esprit mauvais et beaucoup de malades à Capernaum, un lépreux, un homme paralysé... Il aide Simon Pierre à prendre beaucoup de poissons, et avec les autres pêcheurs Jacques et Jean, ils suivent Jésus : ce sont les premiers disciples. Jésus mange ensuite avec le collecteur d´impôts Levi ce qui entraîne la colère des Pharisiens, pas contents non plus lorsque Jésus permet à ses disciples de manger des grains de blé quand ceux-ci ont faim alors que c´est le Sabbat, ou quand Jésus guérit une main paralysée le même jour (n´ont-ils pas de coeur ces Pharisiens !?)

Jésus choisit ensuite ses 12 apôtres (Thadée chez Matthieu et Marc devient Jude chez Luc !) puis il enseigne : aimez vos ennemis, tendez l´autre joue, prêtez sans rien espérer en retour, ne jugez pas et pardonnez aux autres. Bon Jésus utilise toujours le terme d´hypocrites pour celui qui ne voit pas la poutre dans son oeil... Il guérit ensuite un serviteur d´un officier romain puis il ressuscite un homme. Chez Simon le Pharisien Jésus se fait laver les pieds par une femme de mauvaise réputation a qui il pardonne. Luc énumère alors la liste des femmes qui accompagnent Jésus (!) : Marie de Magdala (guérie de 7 mauvais esprits), Jeanne, Suzanne et plusieurs autres. C´est la première fois que je vois cette liste !
Viennent ensuite les paraboles (semeur, lampe), ses proches qui veulent le voir, il apaise une tempête, guérit un homme possédé par des esprits mauvais (envoyés dans les cochons qui vont se jeter dans un lac, à la grande colère des propriétaires porcins !), une femme qui saigne depuis 12 ans et il ressuscite une petite fille.

Il envoie alors ses 12 disciples guérir et prêcher "partout où les gens refuseront de vous accueillir, quittez leur ville et secouer la poussière de vos pieds : ce sera un avertissement pour eux". Menaçant ! Il nourrit 5000 hommes avec 5 pains et 2 poissons, ce qui fait dire à Pierre que Jésus est le Messie ! (enfin !) Après avoir annoncé sa mort et sa résurrection 2 fois survient l´épisode de la transfiguration. La scène de la guérison d´un enfant épileptique est la même que dans Matthieu et Marc "gens mauvais et sans foi que vous êtes ! combien de temps encore devrais-je vous supporter ?" (parle-t-il ici de ses disciples ou de la population en général ?) Plusieurs sont alors ceux qui veulent suivre Jésus, il les oblige à le faire tout de suite (un homme doit pourtant enterrer son père, un autre dire adieu à sa famille.... surprenant).
D´après Luc Jésus envoie 72 hommes en binôme dans toutes les villes où il devait se rendre (chez Matthieu ce sont les 12 disciples), avec la même menace quand ils secouent la poussière de leurs chaussures. Il menace aussi les villes de Chorazin et Bethsaida, ainsi que Capermaum "tu seras abaissé jusqu'au monde des morts". Il est moins peace and love tout d´un coup !
Vient ensuite pour la première fois la parabole du bon samaritain qui prend soin d´un homme blessé. Jésus propose alors un "Notre Père" allégé et explique qu´il faut demander pour recevoir (plutôt un bon texte). Il fait ensuite des paraboles sur les mauvais esprits et la lampe. La suite m´ennuie un peu : épisode de tension avec les Pharisiens qui lui reprochent de ne pas s´être lavé avant le repas ("malheur à vous" est répété 6 fois !). Un passage également bizarre ensuite, alors que Jésus rappelle à la foule que c´est Dieu qu´il faut craindre "ne vend-on pas cinq moineaux pour deux sous. Cependant Dieu n'en oublie pas un seul. Et même vos cheveux sont tous comptés. N'ayez donc pas peur : vous valez plus que beaucoup de moineaux !". Pas compris ! (Jean-Claude Van Damme, help !) Puis il explique que celui qui "aura fait insulte au Saint-Esprit ne recevra pas de pardon" Ca m´embête aussi !
Après une parabole sur la richesse (c´est décidément communiste ce livre !.... enfin, les communistes et la religion....) il dit que les gens doivent se tenir prêts à agir comme des serviteurs avec leur maître (ah, c´est moins coco d´un coup !)
S´en suit un nouveau passage étrange : "je suis venu apporter un feu sur la terre ... Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais la division". Ce passage est en plus suivi par des attaques contre la foule qui lit la météo "hypocrites ! vous êtes capables de comprendre ce que signifient les aspects de la terre et du ciel, ; alors pourquoi ne comprenez-vous pas le sens du temps présent ?" J'avoue que ces deux paragraphes m´attristent beaucoup.

 

Après une parabole d´un figuier sans figues (pas maudit pas Jésus cette fois !), il guérit une femme infirme le jour du Sabbat et déclame 2 nouvelles paraboles (graine de moutarde et levain). Jésus explique aussi que peu de gens sont invités au Royaume de Dieu "c'est là que vous pleurerez et grincerez des dents"... Des Pharisiens lui déconseillent d´aller à Jérusalem car Hérode veut le faire mourir. Réponse de Jésus : "allez dire à cette espèce de renard" !!!!! Autant le début de l'Evangile était conforme à mes attentes, autant toutes ces parties vont à l´encontre de ce que j´imaginais !
Il guérit ensuite à nouveau un malade le jour du Sabbat devant des chefs Pharisiens (à croire qu´il le fait exprès !). Le parabole du grand repas est plus logique que chez Matthieu : ses invités l´ayant abandonné, un maître de maison invite tous les pauvres de la ville pour qu´il ne reste rien pour les invités originels (c´est plus logique mais ça reste pas très compréhensif pour les invités !). 

Les paraboles du mouton perdu, de la pièce perdue et du fils perdu et retrouvé sont parlantes (cf. Matthieu). "Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l´argent" ajoute-t-il. L´enchaînement me gêne ENORMEMENT "les Pharisiens entendaient toutes ces paroles et se moquaient de Jésus, car ils aimaient l´argent". Hum, paye une caricature historique, avec toutes les conséquences que l´on connaît.
Pour la première fois je lis l´épisode de Lazare, qui se retrouve à côté d´Abraham alors qu´il était très pauvre sur Terre. Son maître, très riche, part en enfer, et il souhaite prévenir ses frères de changer de comportement pour ne pas finir comme lui. Mais Abraham rappelle que Moïse et les prophètes ont déjà été envoyés.
Passage intéressant ensuite, quand Jésus dit "il est inévitable qu´il y ait des faits qui entraînent les hommes à pêcher" Il faut regretter, et alors on sera pardonné. Jésus guérit ensuite 10 lépreux avant d´expliquer que le jour où le Fils de l´homme doit apparaître "où sera le cadavre, là aussi se rassembleront les vautours". Etrange.

Après deux paraboles (la veuve et le juge,le Pharisien et le collecteur d´impôts.... je vais finir par croire que Jésus n´aime pas les Juifs...), il annonce une 3ème fois sa mort avant de guérir un aveugle. Zachée, chef des collecteurs d´impôts, décide après sa rencontre avec Jésus de verser la moitié de sa fortune aux pauvres. Vient alors la parabole des pièces données aux serviteurs (cf. Matthieu), toujours injuste selon moi.
Jésus part à Jérusalem et pleure sur la ville (en annonçant sa destruction). Il chasse ensuite les marchands du temple "vous en avez fait une caverne de voleurs" et y enseigne. Le texte est alors très similaire à Matthieu.
 

Satan entre alors dans Judas Iscariote pour qu´il livre Jésus aux chefs des prêtres (c´est pas de sa faute alors ?!). Vient la Cène à Pâques (il rompit le pain...) où il assure que "celui qui me trahit est ici, à table avec moi" et que Pierre va le renier 3 fois. Jésus part prier au mont des Oliviers où un ange lui apparaît pour le fortifier. Jésus est alors saisi d´angoisse et sa sueur devient comme des gouttes de sang (!). Il est arrêté, il guérit néanmoins l´oreille d´un grand prêtre qu´un de ses compagnons avait coupée avec une épée ! Pierre le renie 3 fois, et Jésus le regarde fixement. Il est insulté et battu par des gardes, jugé par les prêtres et envoyé à Pilate. Celui-ci ne veut pas le condamner et l´envoie à Hérode (c´est nouveau ça !). Lui souhaite voir Jésus accomplir des miracles mais il ne fait rien, on le renvoie à Pilate qui veut simplement le battre à coups de fouet, mais la foule insiste pour le clouer sur la croix. Il est cloué et on inscrit au-dessus de lui "celui-ci est le roi des Juifs". L´un des malfaiteurs à ses cotés le reconnaît et croit en lui.
Le soleil cesse de briller à midi, jusque 15 heures. Jésus dit "Père, je remets mon esprit entre tes mains" puis meurt. Il est mis au tombeau. 3 jours plus tard le corps de Jésus a disparu. Les 3 femmes, Marie de Magdala, Jeanne et Marie mère de Jacques, y voient deux hommes aux vêtements brillants leur annonçant la résurrection.
Sur le chemin d´Emmaus, deux disciples rencontrent Jésus mais ne le reconnaissent pas "gens sans intelligence, que vous êtes lents à croire tout ce qu´ont annoncé les prophètes". Ils le reconnaissent finalement quand il rompt le pain (et il disparaît tout d'un coup !). 

Le repas d´Emmaus par Le Caravage

Le repas d´Emmaus par Le Caravage

Les disciples se réunissent alors quand Jésus apparaît. Il leur demande "avez-vous quelque chose à manger ?" Après un dernier discours, ils sortent de la ville, Jésus les bénit et est enlevé au ciel.

Woh, beaucoup de choses hein ! Du bien, et aussi beaucoup de passages qui ne me plaisent pas !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs