12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 18:54

1888215615_small_1.jpgAh ce qu'il parait il y a dix ans on gagné la coupe du monde. Alors voilà jour inoubliable.
C'est vrai que c'est très rare de se rappeler une journée qui a dix ans. Oui mais voilà les souvenirs sont bien là, présent dans mon esprit. Je me rappelle de mon réveil, de ma matinée sur la route nationale de Tilques. Déjà à l'époque j'étais fan de foot, donc je me baladais avec le drapeau de l'équipe de France en attendant qu'on me klaxonne. Débile ? Peut-être mais jeune également. Enfin surtout fan. Je suis resté longtemps devant chez Delphine et Agnès et puis j'ai du revenir chez moi. Cet après-midi là je devais aller manger à la crinoline je crois bien. Mais je me faisais chier, du coup j'étais reparti à pied, j'avais été chercher alex et on avait à nouveau agité le drapeau français. Je crois bien que depuis ce jour là je n'ai pas agité de drapeau français. Ce drapeau je l'avais récupérer chez mon voisin, il n'était pas très beau, fait à la main. Oui mais voilà, c'était le mien !


Ensuite la soirée est un peu plus vague. Je me souviens de l'avoir passer chez Raph, d'être descendu en courant pour revoir le second but de Zidane. Il drachait mais à la fin de la rencontre on est quand même sorti à Zudausque city pour voir qu'il y a avait. Et les gens étaient tout de même sortis de chez eux.



C'est ma soirée mais c'est un peu la votre aussi, celle de la France. D'ailleurs l'équipe magazine d'aujourd'hui résume bien : "Le 12 juillet, soir où vous avez embrassé votre femme, vos enfants, vos amis, les voisins du 2ème, ceux du 1er, la concierge, son chien...." Cette journée reste unique pour beaucoup d'entre-nous. Ce soir là nous étions les plus forts, nous étions les plus heureux.


Alors maintenant ça a dix ans tout ça. Et aujourd'hui on fait quoi ? On se rappelle des moments de bonheur. Parce qu'ils ne sont plus là ? Je ne sais pas trop. Tout ce que je sais, c'est que dans 10 ans je ne me souviendrai peut-être pas d'aujourd'hui, ni de hier, encore moins d'avant hier. Déjà je suis incapable de savoir ce que j'ai fais il y a un mois. C'est fou comme les souvenirs sont sélectifs. Alors dans dix ans j'espère pouvoir relire ce blog et me dire : "ah oui je me souviens, au matin j'avais bossé pour la VDN, et j'ai vécu une soirée de folie, au concert d'Arques et puis à la fête de Sophie à Serques"

Il me reste simplement à vivre ces moments, intensément...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs