20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 23:03

Rappel des épisodes précédents :

Juin 2008 : alors que je me renseigne pour un eventuel sujet pour mon mémoire, on m'explique que je recevrai un mail pour une réunion d'information (j'attends toujours)
Novembre 2008 : le secrétariat d'histoire de l'université d'Artois se rend compte que je suis parti en Erasmus...
Janvier 2009 : en me rendant à l'université, je me renseigne pour mon master l'année suivante. On se rend compte que je n'ai pas de prof attitré ni de sujet de mémoire. Je dois donc, à la hâte, faire mes choix. Mon mémoire doit contenir 80 pages et faire l'objet d'une soutenance.
Avril 2009 : le service des relations internationales confirment mes doutes, je ne suis pas habilité à faire un mémoire si je valide déjà mes 60 crédits ECTS en Angleterre // Après 3 mois sans réponse mon professeur répond enfin à un de mes mails et m'explique comment se fait un mémoire...
Mai 2009 : la nouvelle tombe : j'effectue déjà mes 60 crédits ECTS en Angleterre. Or, un mémoire compte pour 27 crédits ECTS. J'effectue donc une année à 87 crédits ECTS...

Enfin, le clos du spectacle d'une administration dépassée. Je demande des informations au secrétariat depuis plusieurs semaines. Dois-je faire, oui ou non, mon mémoire. Quel est la date de remise ? La date de soutenance ?
Réponse avant-hier (après un nouveau mail de relance) : "Votre situation a été évoquée à M. Giry. Mais le doyen ne nous a pas encore donné de réponse. Je vous tiens au courant dès que possible."

Aujourd'hui, 21 mai 2009. Je ne sais toujours pas si je dois faire mon mémoire et si oui, pour quelle date. Dans le même temps, j'effectue des démarches pour une entrée à Rennes II l'année prochaine. Délai de réponse à mes mails : une journée.

Merci l'administration d'Artois !


De ce fait, le mémoire est en ce moment en parenthèse. En pleine période d'examens et de dossier d'inscription, je ne peux pas me permettre d'effectuer un travail qui ne sera peut-être pas noté. Néanmoins je retiens le côté positif de la chose, j'ai appris beaucoup sur le génocide rwandais et j'ai plus ou moins trouvé mon sujet de mémoire pour l'année prochaine. Cependant une petite réforme de l'université française pourrait être intéressante !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs