20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 23:20

86 pages
670 paragraphes
4 220 lignes
51 833 mots
323 490 caractères
21 jours

Il n'y a pas à dire, ce génocide rwandais aura pris la plus grande partie de mon temps ces dernières semaines. Les sorties furent rares, les messages aux potes également. Juste ce foutu génocide qui m'aura clairement intéressé. Demain c'est la soutenance, un exercice oral que j'affectionne. Ensuite c'en sera fini avec la capitale arrageoise.

Déjà, lors de ma dernière visite, je ne me sentais plus chez moi. Pourtant, très longtemps, c'était Mon université, je me l'étais approprié. C'était même devenu ma maison. J'étais plus arrageois qu'audomarois. Je ne souhaitais pas rentrée le week-end. J'adorais le lundi, je détestais le vendredi. Mais depuis les potes sont partis, moi y compris. Il ne reste plus que les indéboulonnables. Rose-Marie, la première, l'unique. Celle avec qui j'ai partagé 3 années de folie et de fou rire. Samuel, mon binôme, devenu Bruaysien à mi-temps. Tif, la bretonne délocalisée. Emilie, qu'on a découvert sur le tard.
Les autres ? Evaporés. Certains disent avoir vu Marie-Eve se baladait dans la forêt alsacienne en compagnie de George. D'autres évoquent Aude dans un train pour Pau en compagnie de Jean (mais où est Antoine ? ^^) Astrid fréquenterait les policiers irlandais. Certains parlent même de Mick qui irait en cours.... Comme quoi, les rumeurs.... ^^

Puis, nous. Nanie and Me. Rennais pour une année. Avec une nouvelle vie à se construire, une nouvelle université à s'approprier. En espérant les revoir assez vite...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs