1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 18:39

Louis Malle, Au revoir les enfants (1987) : 12,5/20.

1943, France occupée. Julien, 12 ans, fils de bourgeois, repart en pension. Il y rencontre Jean Bonnet, un nouvel élève, et réussit à percer son secret : il est juif. S'en suit une histoire d'amitié avant le drame.
Film en partie autobiographique, il retrace très froidement l'univers de la pension. Sans jamais douter de la film, on est emmené par les enfants à suivre leur vie. Film moyen au niveau du rythme, des choses ont été faites mieux depuis sur le sujet.

 

Vainqueur du César du meilleur film et du Lion d'Or à Venise.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs