1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 09:42

P1020879--modifie-.jpgLe réveil est difficile en cette première journée d’août sur les bords du Lac Balaton. La soirée d’hier s’est terminée relativement tard, et il nous faut déjà reprendre la route. Au petit déjeuner, nous avons la surprise de découvrir de minuscules poissons pêchés par Gargo ! Ainsi que du pain, du beurre et de la charcuterie. Nous avons là un aperçu du petit déjeuner hongrois, tendance salée. Après une douche, nous faisons déjà nos adieux auprès de la tribu magyar, tout en laissant discrètement dans la maison la traditionnelle carte postale de France à l’intention de Gargo ; carte que nous laissons à chacun de nos hôtes depuis le début du Tour, comme un modeste remerciement.

 

Vers 11h30, nous continuons notre remontée fantastique vers le Nord de l’Europe, avec pour cible du jour une étape très attendue pour ma part : Budapest, la perle du Danube. Nous parvenons dans la capitale hongroise en début d’après midi, et aussitôt descendu de la voiture je retrouve mon précieux couteau suisse que je croyais perdu, ou plutôt Jérémy et Romain me le font redécouvrir. Couteau retrouvé mais bracelet perdu, ce bracelet que je portais depuis 2007 et les Etats Unis, qui disparut le long du Danube, sous les effets du temps et de l’usure.

 

 

P1050990--modifie-.jpg

Nous commençons par la visite de la colline fortifiée, située sur Buda, l’une des rives de la capitale. Sur cette colline se trouvent un château vieux de plusieurs siècles avec une vue en or sur le reste de la ville, ainsi que l’Eglise Mathias. Alors que le soleil est au zénith, Romain décide de profiter d’une cabine téléphonique pour appeler gratuitement sa famille (je ne sais plus par quel procédé). Pendant ce temps, Jérémy m’évoque déjà ses projets de tour du monde…^^ 

 

Puis vient le temps de notre traditionnelle danse sur les remparts, qui n’en finit plus d’étonner les touristes présents sur le site. Après cela, nous nous dirigeons vers Pest, la partie de la ville située sur l’autre rive. Nous ne sommes en fait que deux à traverser le Danube, Romain refusant de le faire, son aversion pour les villes l’incitant à rester à la voiture pour se reposer. Le Parlement hongrois, situé à la descente du magnifique « pont des chaînes », est non moins superbe.

P1060036--modifie-.jpg

Tout juste rénové, c’est une claque architecturale, un des plus bels édifices de ce parcours selon moi. Le long des berges du Danube, il y a quelques arbres dont les fruits ressemblent à des prunes. Nous en profitons pour en récolter quelques unes. Elles sont comestibles, mais nous ignorons cependant ce dont il s’agit. Au bord du fleuve, nous tombons sur un endroit où sont fixées au sol des dizaines de chaussures en métal. Nous apprenons qu'il s'agit en fait d'un lieu de mémoire pour les juifs tués jetés à l'eau en 1945.

P1060032--modifie-.jpg

Vers 18h30, nous rejoignons Romain pour faire route vers le nord de la ville et ses fameux bains que je crois gratuits et accessibles à tous. En réalité dans le bâtiment d’entrée, après avoir traversé l’impressionnante Place des Héros, nous nous apercevons que la réalité est tout autre. 10€ l’entrée…Nous croisons un couple de touristes français ravi qui nous conseille vivement d’y aller. Après quelques tergiversations, nous décidons qu’il faut savoir effectuer les bonnes dépenses quand elles le méritent, et entrons dans les vestiaires. Nous ne le regretterons absolument pas. A l’intérieur nous attendent des bains dont l’eau est chauffée naturellement, et qui contiendrait certains bienfaits. Des bains à l’extérieur, avec quelques jets d’eau permettant les massages, et une ou deux tables pour jouer aux échecs ! Jérémy en profite d’ailleurs pour s’initier de nouveau à ce jeu, dont les pions sont gracieusement prêtés par un hongrois. J’avais déjà entendu parler de ces bains, et c’était pour moi une des principes attractions de la ville, qu’il fallait faire. Mon souhait est exaucé dans ce décor enchanteur, alors que le soleil se couche. A l’intérieur, une succession de petites piscines aux températures différentes, ainsi qu’un sauna, qui me donnera fort mauvaise première impression.

P1060048 (modifié)

Nous ressortons des bains Széchenyi de Budapest complètement vidés, et détendus. La faim fait son apparition, et nous dépensons nos derniers florins pour un modeste paquet de chips d’une station essence, ou nous croisons quelques supporters de foot. Nous retraversons Budapest de nuit, ce qui vaut le détour, notamment pour son Parlement qui brille de mille feux. Vers minuit/1h du matin, nous entrons en Slovaquie, où nous plantons la tente assez rapidement dans une obscurité totale…


  Lucas

 

Budapest restera pour moi la plus belle ville que l'on ai visité, après Istanbul, et dans un genre très différent. Le château de Buda, le parlement de Pest, deux joyaux architecturaux. Notre ami russe reste de l'autre côté du pont, à notre étonnement. Puis vient le tour des bains hongrois, dont je ne souhaitais pas forcément la dépense des 10€. Mais au regard triste de mes amis, j'accepte d'y aller un peu à contre coeur, pour un plaisir certain. Le sauna à 90°C restera dans les annales. Je me couche en ayant particulièrement faim mais heureux d'une belle journée.

 

Note personnelle : 17/20.

 

Jérémy

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs