15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 01:24

Selon Wikipédia, qui est toujours bien renseigné, Christophe Colomb aurait découvert l'Amérique le 12 octobre. De ce fait, la grande majorité des pays d'Amérique fête l'évènement. Quant aux Espagnols, toujours modestes, ils fêtent le jour de l'Hispanité, qui est également la fête nationale. Seul souci, à New York, ce sont les Italiens qui se sont réappropriés la journée. Oui, le Christophe, avant de travailler pour les rois catholiques espagnols, était né à Gênes. Rassurez-vous, c'en est fini des précisions historiques !

 

J'avais clairement sous-estimé nos amis ritals. Après avoir vu Chinatown littéralement avaler le quartier de Little Italy, je pensais que les Corleone avaient eu leur compte, une fois pour toutes. Mais non, c'est le retour du parrain, 4ème épisode ! Ils étaient des milliers le long de la cinquième avenue. Les drapeaux italiens fleurissaient, on donnait même des T-Shirts à tous les touristes, si bien que je crus bientôt être en Sicile. Carl Paladino ouvrit le défilé, c'est le candidat républicain, soutenu par le Tea Party, pour l'élection du gouverneur de New York, le 2 novembre. Ils ont toujours le bras long...

P1100019

Peu à peu je n'avais qu'une envie : quitter ce lieu infesté. Les images de Materazzi me revenaient à l'esprit et des amis n'auraient pu se contrôler devant une telle invasion de la grande pomme par ces voleurs de coupe du monde ! Repartons donc où les Italiens ont perdu (un peu) de terrain : Chinatown. 

 

Comme je l'ai déjà expliqué, c'est l'endroit idéal pour commercer car les prix défient toute concurrence. Pour manger, n'hésitez pas, surtout si vous aimez le chien farci (blague de merde). Cependant, il est vrai qu'une petite connaissance du mandarin ne serait pas inutile, car je commande souvent au pif, en utilisant un numéro, étant donné que je ne comprends pas les lettres (ou plutôt les signes). Du coup j'ai peut-être mangé du boeuf, du cheval ou du chien, peu importe, c'était bien bon !

P1100041.JPG

Demain, je pars en Grèce ! (oui, on voyage beaucoup à New York !)

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Quant aux Espagnols, toujours modestes, ils fêtent le jour de l'Hispanité, qui est également la fête nationale.

Ils n'ont pas le droit de féter leur fète national?
Répondre

Plus De Blogs