7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 07:47

Dans 18 jours je compte bien vivre une belle aventure avec quelques voyageurs motivés. Certains ont déjà de l'expérience, d'autres un peu moins. Partageons ensemble ce que nous savons. Comment se déplacer sans argent. 3 possibilités : marcher/courir, prendre le vélo, faire du stop.

 

¤ Marcher.  la solution de base consiste à.... utiliser ses jambes ! Marchez ! "Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche" (Un taxi pour Tobrouk). Oui, le point négatif est le rythme, environ 5km/heure. Mais cela permet de vraiment profiter du paysage, de l'étudier... En cas de rencontre, vous avez le temps. Peu de risques pour la santé. Vive la randonnée ! Attention à être bien équipé niveau chaussures, vêtements de pluie et  voyager léger (c'est le cas pour chacune des possibilités).

 

¤ Le vélo. Avec de l'EPO on estime que 200 kilomètres par journée sont possibles. Cela dépend du niveau de chacun. L'avantage est que vous avancez à votre rythme. Un entraînement est cependant nécessaire. Risque de grosse fatigue après une journée dans le cas contraire. Et il faut avoir confiance en sa monture ou être capable de changer une roue. C'est néanmoins une belle solution écolo et c'est bien sympa en groupe.

 

¤ Le stop. Et là, une question revient souvent : comment faire du stop ?

- la base, étendre son pouce. Oui, cela semble simple mais vous allez voir que ce geste est le début de tout. Attention, ne pas confondre avec le majeur... car si les gens s'arrêtent, ce sera pour vous casser la gueule !

- l'emplacement : dans un endroit où les voitures roulent à vitesse réduite. L'idéal : une sortie de rond-point avec possiblité de se garer. Attention : interdit sur une rocade, 2 x 2 voies, autoroute. Sur l'autoroute justement, si on vous lâche sur une aire de repos, attendre juste avant la sortie. Des avantages également à être en sortie de ville.

- Un panneau. Pour avoir pas mal testé le stop, un panneau indique la direction où vous voulez aller et beaucoup de personnes refusent de s'arrêter si elles n'ont pas cette indication.

- Une bonne tête. Oui, beaucoup m'ont dit : vous avez une bonne tête. Cela semble subjectif, c'est pourtant assez simple : souriez, soyez rasé ce jour là, ne voyagez pas avec votre berger allemand....

 

Résumons : pour réussir le stop, soyez à la sortie d'une ville, après un rond-point avec possibilité de se garer, un panneau de destination à la main, un sourire aux lèvres, les cheveux au vent. L'aventure commence ainsi.

P1140907.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs