31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 23:06

J'avoue que la fin des exams m'a foutu un coup de blouse. Pourtant en plein milieu de la période je ne rêvais qu'à la terminer. Mais soudain, le grand vide. Plus de cours, plus d'examens, pourquoi rester ici, au milieu du campus, alors que l'école est finie ? Manu a décidé, retour en France. Ma première colloc qui s'en va, ou plutôt qui m'abandonne lâchement. Elle n'est pas la seule. Raquel, petite espagnole avec qui j'ai fait mes premières soirées....au revoir. Bob, le seul hongrois du campus...au revoir. Eve, la seule erasmus d'histoire avec moi...au revoir.

Le pire c'est qu'on ne s'est pas vraiment dit au revoir. Pour beaucoup je savais que c'était un adieu. Alors ce fut un discours Carpe Diem. Profiter bien du pays, des vacances. On se revoit ? Qui sais....parfois le hasard. Oui, si je passe dans ton pays je te contacte par Facebook, pas de soucis.

P1040916.jpgJ'ai l'impression que sans Facebook ou MSN la vie des anciens Erasmus étaient plus dure. Je n'imagine même pas leurs adieux, en se donnant l'adresse de leur maison. La bonne vieille carte postale ou l'onéreux téléphone, tels étaient les possibles liens à échanger. Facebook facilite la vie des Erasmus...


Enfin, arrêtons de revenir sur le passé et regardons le présent. J'ai trois semaines de vacance/écriture de mémoire. Je pense privilégier la première solution. J'ai déjà commencé. Football, diner, sortie. A l'ancienne. Alors forcément je revois des têtes perdues de vue. Le top c'est Janire. Le deuxième semestre nous a éloigné. Nous n'avions pas les même amis, les même envies. Mais à chaque fois que je la revois c'est comme si c'était hier. Ensuite il y a le Works ce soir, le football tous les deux jours, la plage cet aprem... Oui c'est cela Erasmus. Qui a dit "les vacances" ? Pas faux.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs