6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 20:19

Permettez-moi une petite métaphore, l'amour est une histoire littéraire.

 

Personnellement, j'ai récemment terminé un très beau livre de littérature étrangère, finlandaise pour être précis. Une belle et longue histoire d'amour. La fin était triste. Mais en regardant de plus près ce livre, je m'aperçois qu'il m'a transformé.

Ils sont peu ces livres qui nous transforment. Celui-là m'a offert des chapitres extraordinaires, qui m'ont fait virevolté tout au long de ma lecture. Des phrases m'ont ému au plus haut point. J'ai même pensé que ça allait être le livre d'une vie. Malheureusement, quelques chapitres étaient un peu moins bons, quelques phrases moins bien trouvées. La morale restait belle : tu as découvert un véritable amour avec ce livre.

 

Après cette expérience littéraire, j'ai choisi d'ouvrir de nouveaux livres, à un rythme rapide. Pourquoi s'arrêter ? Certes, la fin du dernier ouvrage était un peu triste mais cela ne m'empêche pas d'observer toutes ces bibliothèques à mes côtés. Dans l'une d'entre-elles se cache le livre de ma vie. Alors j'ai continué la lecture. J'ai enchaîné quelques petits livres, plutôt sympas, même si ce n'étaient pas les livres de ma vie. Quelques pages, quelques lignes pour des moments agréables. Il fait bon parfois de lire quelque chose de différent.

 

Des livres sont parfois mauvais. Des ami(e)s m'en parlent, s'en plaignent. Pour le moment j'ai été chanceux. J'ai apprécié chacun des livres que j'ai lu, à des degrés divers. J'encourage donc tout le monde à lire. Même si votre dernier livre n'était pas bon.

 

C'est ce qui est extra quand on prend un nouveau livre. On aime la couverture, le titre, la reliure. Et on se plonge dedans, tout en ignorant la qualité de celui-ci. Certains lecteurs sont différents. Ils aiment en savoir un peu plus avant de commencer la lecture. Un résumé, offert par un ami connaissant bien le sujet. J'étais de ceux-là jusqu'à très récemment. Et puis j'ai choisi de me laisser surprendre. Ouvrir un livre, sans  rien connaître à propos de celui-ci, parfois même en ignorant son auteur.

 

 

Oui, le coeur des hommes est une bibliothèque où s'alignent les romans tragiques, les idylles, les livres gais et aussi quelques livres légers : une bibliothèque rangée sans ordre apparent, mais complète. A moi de trouver le livre central, dont je serai fier, celui qui apparaîtra tout en haut de mon édifice. Si possible une belle reliure pour une histoire extraordinaire, qui me fera voyager à travers les âges, sans jamais me lasser de le relire.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs