29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 15:36

Les mesures d'austérité. Une politique de rigueur. Avouez, vous n'entendez plus que ça dans les débats économiques. L'objectif : réduire la dette ! C'est sur toutes les lèvres. Bizarre, alors que ça ne fonctionne pas ! Depuis 2008 vous pouvez voir sur ces deux graphiques l'évolution de la dette et du chômage dans les pays les plus concernés par ces discours : Grèce, Espagne, Portugal, Irlande. Les fameux PIGS.
Dette publique Grèce Espagne Portugal Irlande Pub-copie-1 Chomage-Espagne-Irlande-Portugal-Grece-Unemployment-level-.jpgLe bilan est saisissant : alors que les plans d'austérité se sont enchaînés (8 plans d'austérité en Grèce en 3 ans!), la dette ne s'est pas contractée. Pire, elle continue d'augmenter, et à un rythme plus rapide encore ! Dans le même temps les politiques de rigueur ont fait exploser le chômage. Aujourd'hui, il atteint 27,1% en Espagne. 6 millions de personnes. 27,2% en Grèce. Et le chômage des moins de 25 ans est de 57,2% en Espagne. La fameuse génération perdue.

Forcément, quand notre gouvernement fait l'éloge de la rigueur, on rit jaune. 
Et vive la relance ! 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P

oui. Mais dans les cas cités (Espagne, Portugal, Grèce), ce serait malhonnête de dire qu'il n'y a pas eu de coupes dans les dépenses publiques.
Répondre
T

L'austérité qui consiste à augmenter les impôts sans jamais baisser les dépenses publiques et réduire le périmètre de l'Etat n'est pas l'austérité.
Répondre
L

Quels solutions ? Sortir de l'Euro ? Revolution social et politque (cf. Islande) ?
Répondre

Plus De Blogs