4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 11:01

Nos amis Irlandais ont donc voté oui pour cette fameuse constitution européenne. C’est marrant, je pensais que le 12 juin 2008, ces Messieurs l’avaient rejeté par 53,4% des suffrages exprimés…

 

C’est donc cela la démocratie de nos dirigeants. Si un vote ne les satisfait pas, ils proposent un nouveau vote sur le même texte (à peine retouché). Histoire de faire comprendre au peuple que ce n’était pas la bonne réponse. Pourtant, je pensais que le démocratie faisait que le peuple était souverain.

 

C’est également étonnant, je pensais que les Néerlandais avait refusé le premier texte le 1er juin 2005 à 61%. Et nous ? Ah mais oui, les souvenirs me reviennent : 54,67% de contre le 29 mai 2005. Et cela avec près de 70% de participation.

La question revient donc avec la deuxième version du traité. C’est quand le vote ? Ah, nous avons déjà dit oui ? Le peuple ? Ah, ses représentants. Pas de référendum alors que nous nous étions d’abord exprimé ?

 

non.jpg

 

Déni de démocratie. Le peuple français qui s’est exprimé a dit non. On lui a très bien fait comprendre que ce n’était pas la bonne réponse. Et on ne le soumet pas à un nouveau vote.

 

Alors bien sûr, certains expliquent que ce n’est pas le même texte, donc il n’y a besoin de consulter la population. Cependant c’est un texte qui porte sur le même sujet : la constitution européenne. Ce sera sans doute dans les prochaines décennies le texte le plus important de notre législation, bien devant notre propre constitution. Et nous ne pouvons pas nous exprimer face à ce texte crucial.

 

En 1793, 1795, 1800, 1804, 1870, 1946 (par deux fois) et en 1958, le peuple français a déjà accepté sept constitutions,  à la base de nos cinq républiques. C’est donc la première fois que le peuple ne peut pas donner son avis sur une constitution.

Le meilleur exemple est celui de 1946, où la constitution avait été d’abord refusé, puis accepté après une nette évolution. Alors pourquoi ne pas prendre exemple sur le passé ? Le peuple est-il trop bête pour comprendre cela ? Sommes-nous trop stupide pour comprendre les intérêts de ce texte fondamental ? Ou n’y a-t-il personne pour nous expliquer clairement les choses ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs