6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 09:48

A 9h30 nous démarrons notre remontée express de la Finlande. Direction le cercle polaire arctique, et Rovaniemi, où résident les parents de Laura. C’est à cet endroit que nous allons passer quelques jours, et durant le trajet je peine encore à réaliser que nous ayons parcouru autant de kilomètres, vu tellement de paysages, pour enfin en arriver là, si haut sur la carte. La Finlande que nous traversons est telle que je l’imaginais : des successions de forêts et de lacs, qui me rappellent le Canada. P1030080.JPG

On s’arrête sur une aire d’autoroute, après avoir déjà bien avancé dans notre trajet. Une fois encore les prix nous impressionnent par leur démesure. Nous crions alors à la folie quand Laura, par un beau geste, décide de nous offrir quelques glaces Haagen Daas ! Un régal, surtout pour les affamés qui sommeillent toujours en nous.

Vers 20h, nous parvenons à Rovaniemi dans un décor canadien encore accentué. La maison de Laura est au cœur de la forêt, à la périphérie de la ville. A l’instar des prix, les perceptions des distances sont également bien différentes des nôtres. Ainsi, Laura considère comme voisine la ferme situé à un peu plus d’un kilomètre de chez elle ^^. Elle nous explique que l’un des bâtiments de sa maison fut réquisitionné par les allemands durant la seconde guerre mondiale. La raison de leur présence dans un endroit aussi reculé s’explique évidemment par la proximité de la frontière russe.

P1060161L’accueil de la famille de Laura se révèle très scandinave, c'est à dire assez froid. Selon Romain, fort de son expérience d’une année dans les saunas suédois, c’est en fait plutôt normal, et nous nous apercevrons bien vite qu’ils sont loin d’être mécontents de notre visite.
Le repas est une véritable délivrance. Au menu, un barbecue, accompagné notamment de fromage et de gâteau de renne, cet animal se cuisine en effet à toutes les sauces dans la région.  Après avoir soigné l’estomac comme il le fallait, on s’est essayé au trampoline alors que les moustiques, dont l’attaque était prévue, prenaient littéralement nos jambes d’assaut. Ensuite, on s’est baladés en forêt autour de la propriété familiale, accompagnés notamment du petit frère de Laura, qui du haut de sa dizaine d’années roule déjà en moto.

P1060166.JPGPuis vient le temps du sauna. Alors que Romain n’en est pas à son premier fait d’armes en la matière, Jérémy et moi somment des novices. Je n’ai pour ma part testé qu’une fois ce machin – dans les bains de Budapest justement -  et à vrai dire je n’en comprenais pas vraiment l’utilité. Au moment de s’y plonger, Romain et moi sommes l’attraction pour s’y être engouffrés avec nos serviettes. Or la tradition lapone prône la nudité ! Ce sera pour la prochaine fois donc, en attendant nous voici enfermés dans une petite pièce en bois au sein de la demeure, où le poêle à bois fait grimper la température à près de 70°…L’un des petits frères de Laura nous accompagne à l’intérieur, et nous met direct la pression en rajoutant constamment de l’eau sur le poêle, ce qui fait croître encore plus vite les degrés…Romain décide de se prendre au jeu en rajoutant également de l’eau et je commence à me demander si ma place est vraiment au sein de la compétition. Alors que nous commençons à suer comme des bêtes ; que nos pores se dilatent, je peine à lutter et la fuite parait la solution la plus appropriée si je ne veux pas être pris dans l’engrenage infernal de leur jeu. Malgré tout, allez savoir pourquoi, je décide de rester. Le thermomètre frise facilement les 80° et si mes souvenirs sont exacts je crois que finalement Romain et moi décidons de battre en retraite devant le petit finlandais (mais rien n’est sur, n’hésitez pas à m’éclairer).
A la sortie, la douche froide, glacée, est une libération. On récidive l’expérience deux fois d’affilée, et je commence à me prendre au jeu. L’alternance immédiate du chaud et du froid entraine le cœur, et croyez moi pour bien dormir c’est diablement efficace…

Lucas


La place dans la voiture s'ammenuise, avec la valise de Laura en plus de la demoiselle à l'arrière de la Clio ! Toute sa famille nous accueille et cela me donne une drôle de sensation. Ce que je retiens, c'est également le dinner, et quel dinner. Le dessert aux fraises rentre dans mon top 3 du tour, et je compte bien manger tel Gargantua, afin de rattraper mes 3 kilos de perdu, selon la balance familiale. L'épisode du sauna fait rire toute la famille de Laura, assise dans le divan, et même si je ne comprends pas les blagues, je rigole cependant ! Que c'est bon d'être en famille !

Note personnelle : 20/20 (absence totale d'objectivité)

Jérémy

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs