7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 11:04

A peine débarqué de l'avion, je n'ai qu'une pensée en tête : rejoindre Londres au plus vite. Sa National Gallery, ses parcs ensoleillés, son Big Ben et ses Erasmus ! Federico, Tay, autant de personnes que je n'ai pas vu depuis deux ans.

 

Seul souci, le MARIAGE !!! Kate, William, la folie. Des dizaines de milliers de touristes se baladent devant Westminster, certains campent là depuis deux jours. Australiens, Américains, Canadiens... Les marchands vendent le mariage comme l'évènement "du siècle", alors que le siècle n'en est qu'à sa onzième année. Une assiette avec les amoureux ? Une tasse, un mug, une photo, un T-Shirt, un masque, des boucles d'oreilles... Imagine manger pendant dix ans ton petit-déjeuner avec le portrait de William et Kate devant toi. Intéressant non ?

Suis-je trop Français pour comprendre ? Suis-je trop républicain pour accepter la chose ? Car non, non et non ce mariage n'est pas une bonne chose. Non, ce mariage devrait être "has been".

 

faux-ongles-kate-william.jpg

Roi, reine. Coût annuel pour les citoyens britanniques : 9,5 millions d'euros, pour couvrir les dépenses liées à sa fonction. Coût du mariage : selon le Daily Telegraph, 12 millions d'euros. Pour l'Expansion, la sécurité de la famille royale et des invités a coûté près de 80 millions d'euros. Et pendant ce temps là, le gouvernement britannique coupe dans les budgets de la santé, de l'éducation et des dépenses sociales. Les jeunes ont manifesté contre un risque de triplement des frais d'université. Où est l'équité ? Où est la justice sociale ?

 

Ah mais oui, elle est là, Kate est une roturière. C'est la victoire du peuple ! Kate, la roturière, qui a effectué son parcours scolaire au Marlborough College, où l'année coûte 34 000€... Une roturière donc.

 

Pire, Elizabeth règne sur 15 autres pays ! Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbades, Belize, Grenade, Jamaïque, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Salomon, Tuvalu... et l'Australie... et le Canada ! Rien que ça !

Ainsi, pour devenir citoyen du Canada, vous devez prêter serment à la reine Elizabeth II : "Je jure que je serai fidèle et porterai sincère allégeance à Sa Majesté le reine Elizabeth II, reine du Canada, à ses héritiers et successeurs..."

Cela signifie que vous devez prêter allégance à la reine certes, mais également à n'importe quel de ses descendants, peu importe ses nombreux défauts. Bilan vous pouvez vous retrouver avec Edouard VIII, un peu nazi sur les bords, Charles Ier le traître, Richard III l'assassin, Henri VIII l'exécuteur de femmes ou George III le malade mental.

Après Elizabeth, pas de souci, ce sera sans doute Charles III, ce conservateur qui voulait se substituer au Tampax de Camilla Parker Bowles...

 

Bref, je ne suis pas fan de la monarchie. Et encore moins de ce mariage ! Les invités ont reçu un guide de 22 pages pour se comporter dans les règles de la bienséance. Petit florilège :

- Les femmes ne doivent pas "en faire trop"

- Les invités marqueront l'entrée et la sortie de la reine dans l'abbaye de Westminster par une révérence

- A table, le verre de champagne doit être tenu par le pied. On soulèvera sa tasse de thé délicatement, sans la soucoupe, en tenant l'anse entre l'index et le pouce.

Mais le pire reste les recommandations faites au personnel des entreprises qui assurent la restauration : "ne pas regarder Kate, la reine, ou n'importe quel autre membre de la famille royale."

 

A quel siècle vivons-nous ? Le 21ème, ôtez moi d'un doute. Et c'est l'une des premières démocraties, le pays qui a inventé la Magna Carta, qui considère que certains de ses citoyens n'ont pas le droit d'en regarder d'autres, peut-être au risque de polluer leur regard. Non, ce mariage est obsolète, dépassé, démodé ou tout autre synonyme. Alors vive la République !

Partager cet article
Repost0

commentaires

C


Bravo!



Répondre

Plus De Blogs