23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 09:24

Le lever des voyageurs a lieu cette fois à 7h30, heure tardive pour la moyenne, sans doute grâce au bon repas de la veille! Alors que je me pose tranquillement sur un pont pour écrire, un berger s'approche et nous regarde avec suspicion. Envisage t il lui aussi d'appeler la police? Désormais, le doute est facilement permis sur ces terres grecques!

europa tour (24)Aujourd'hui, nous faisons route vers Epidaure et son fameux théâtre antique. L'Histoire ne dira pas si nous sommes entrés une nouvelle fois en fraudant pour cette visite, mais moi je vous le dis sans beaucoup de remords je dois l'avouer! En effet, après une bonne demi heure d'analyse stratégique, nous franchissons le grillage qui cloture le site et prenons l'allure de touristes ordinaires. La visite est très sympa sous ce soleil matinal, le théâtre réellement impressionnant. On se pose un instant chacun dans notre coin de l'hémycicle, seuls, comme si tous les trois nous avions ressenti au même moment un besoin de solitude. Après la visite, on se permet une pause déjeuner avec du pain, du nutella et de la confiture. Grand moment de ce tour quand Jérémy nous fait un one man show, balançant avec rage sa tartine enduie de nutella parce qu'une malheureuse guêpe s'était posée dessus ^^. Le P1020572 (modifié)spectacle n'était pas terminé, mais c'est cette fois Romain qui prend le relai en oubliant une nouvelle fois sa pochette sur le toit de la voiture en démarrant, cette  pochette qui avait pris l'habitude du gout du bitume grec. Autre anecdote, c'est en ce jour que Romain le russe décrète unilatéralement qu'on ne peut plus manger sur le toit de sa voiture (qui nous servait auparavant de table à manger), évoquant à tort les salissements par le plus jeune d'entre nous. Ces accusations pourtant calomnieuses furent longuement dénoncées tout au long du voyage, mais Romain ne voulut jamais plus convier sa "Mercedes" à nos repas ^^.

Vers le début d'après midi, on se dirige vers le cap Sunio, où se trouve le temple de Poséidon. Mais pour cela il nous fallut traverser la capitale, Athènes, l'étape de demain. Nous découvrons alors l'enfer: le subtil mélange des embouteillages et de la chaleur. Quel bordel! La ville, très polluée, nous oppresse et nous ne rêvons alors plus que d'une chose: une baignade. Celle ci arrive après quelques heures d'attente, dans un coin de rochers tranquille avec pour seule compagnie quelques pêcheurs.

P1020583 (modifié)Nous parvenons en fin d'après midi au cap Sunio, et une fois n'est pas coutume, on ne paye pas. Mais je faillis me faire interpeller par la gardienne! Alors que nos regards se coisèrent, je pressais le pas et elle abandonna la poursuite!
Le site du temple était magnifique, et le coucher de soleil du lieu, tant vanté par Romain, l'était tout autant. Nous étions assis en train de contempler la mer majestueuse quand un homme s'approcha pour nous conter l'histoire des lieux. Selon lui c'est ici que, selon la légende, le père de Thésée se serait jeté dans la mer quand il s'aperçut que le navire de celui ci revenait de Crète avec des voiles noires, ce qui signifiait la mort de Thésée. Or celui ci avait tout bêtement oublié de mettre les voiles blanches. C'est parfois con la mythologie!

Puis nous quittons les lieux, et je prends garde de ne pas me faire repérer par la gardienne. Nous avons pour but d'atteindre une plage non loin d'Athènes, afin d'y passer la nuit. Première expérience de ce type pour moi, et nos sacs de couchage déballés sur la plage, l'aventure prend à nouveau tout son sens. Les yeux rivés sur les étoiles, la jeunesse pour nous, on se raconte quelques histoires, avant une nuit plutôt agréable, seulement interrompue par moment par le vent et le sable.


LucasP1020586 (modifié)

 

"J'ai vu une boulangerie". Lucas commence à voir quelques mirages alors que nous nous dirigeons vers Epidaure et son théâtre, où je me fais rappeller à l'ordre pour absence de T-Shirt. Pudique ces grecs, alors que je passe à côté de plusieurs statues grecs, nues, évidemment. Après le beau couché de soleil, on galère un peu pour faire cuire le riz dans le noir. Pas grave, je m'endors la tête dans les étoiles, les pensés filantes vers Athènes...

 

Jérémy europa tour (25)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs