12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 11:13

"tt ça pr dire ke critiqué lé gens é une choze mé parfois o lieu dencensé sa vi il faut savoir se critiké soi méme...si on par a létrangé c ke lon a pa bp dattache ds le nord pas de calais!!"

Voilà ce qui m'a fait bondir il y a deux jours et que je n'ai toujours pas encaissé. Adressé sur Facebook, en raison d'une photo et d'une légende, ce commentaire provient d'une personne que je considerais comme un ami. Ami de longue date qui plus est. Donc j'encense ma vie et je n'ai pas d'attache dans le Nord-Pas-de-Calais. Petite analyse :
- J'encense effectivement ma vie : 656 articles sur sky, 41 sur over-blog, rien que sur ma petite personne. En effet, chacun aura remarqué que mes articles ne concernent que moi, que ma vie, que mes pensées. Jamais je ne parle du monde ou des autres. Jamais de remise en question, jamais d'auto-dérision. Chacun aura également remarqué que tous ces articles comportent des photos de moi. J'encense ma vie et je suis bien sûr narcissique. Ceux qui m'ont parlé en direct auront remarqué que je ne parle que de moi, avec des phrases démarrant par "moi, je". Moi j'ai fait ceci, moi j'ai vu cela, j'y étais, j'ai tout vu... Cette critique est donc pertinente.
- Je n'ai pas d'attache dans le Nord-Pas-de-Calais : je suis un sans ami. Cexu qui me connaissent le savent bien. Ah non, c'est vrai, personne ne me connait du coup. Je me demande même si quelqu'un lit ce blog. Ah oui, mon fidèle ami, celui qui me rappelle que j'encense ma vie. C'était ma seule attache dans le NPDC... Quand je vais rentrer la semaine prochaine, je serai donc tout seul. Même pas de famille. Même pas de soirée organisée pour les vacances. Depuis ma naissance je fais le réveillon tout seul. Je n'ai jamais participé à de soirées, je n'ai pas joué au foot, je ne suis jamais allé au café. Tout cela est vrai, of course.
Petite pensée à tous les Erasmus de ce monde qui doivent être dans le même cas...

D'ordinaire je supporte assez bien les critiques. Oui, car tous le monde me critique, rappellez-vous, j'encence ma vie. ! De ce fait, j'ai l'habitude de répondre à ces attaques...

Bref, normalement je suis un homme de paix, qui essaie d'oublier. En vérité je n'oublie jamais, je pardonne rarement. Cela reste dans un coin très précis de ma tête, et cela ressort à certaines occasions. Je prend un exemple : l'année dernière Aude a fait une soirée sans nous inviter. Je ne les pas engueulé derrière, je ne l'ai pas frappé...je suis un homme de paix. Mais depuis, j'ai du évoqué une cinquantaine de fois cette épisode, en utilisant le mot contre-soirée, ou "on est invité ?" Alors ce coup-là ce sera j'encense ma vie et je n'ai pas d'ami !

Je n'ai pas d'ami comme toi...oh non non non...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs