4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 19:14

P1140950Ca y est. Julie est officiellement maman. Pauline, une espèce de petite chose qui ne fait pas beaucoup de bruit le jour et un peu plus la nuit. Guillaume est l'heureux papa. Et leur vie a littéralement changé.

 

Enfant. C'est là le mot qui établit la plus grande frontière entre les individus. Oublier les religions, les nationalités ou la couleur de peau. Non, l'incompréhension est encore plus forte quand on parle d'enfant. Car ce sont les enfants qui déterminent de quel côté tu es de la frontière. Celui qui a des enfants ne vit plus comme avant. Et celui qui n'a pas d'enfant ne vit pas comme celui qui en a. Et les deux se comprennent rarement.

 

L'enfant te fait changer de vie. Qu'on le veuille ou non. Qu'on en prenne conscience ou non. Jusqu'ici, maman et papa, qui ne l'étaient pas, pensaient d'abord à eux, en tant que personnes, ou en tant que couple.

Maintenant, à chaque réveil, à chaque soirée, à chaque problème, ils penseront à elle, la petite Pauline. Peu importe ce qui va leur arriver ces prochaines années, ils choisiront toujours en fonction de leur fille.

 

Cela est bien normal, mais cela reste un choc. Et il faut être prêt ! On ne fait pas un enfant comme on achète un chien ! Le chien, on peut le laisser quelques heures tout seul, quitte à ramasser un peu d'excrément en fin de journée. L'enfant...bon, certains diront que c'est possible, mais cela me poserait une sérieux problème de morale.

 

Depuis quelques années, autour de moi, les enfants poussent. Rose, Marion, Angélique... J'ai même reçu récemment ma première invitation pour le mariage de quelqu'un qui était dans ma classe. On ne peut plus le nier, on n'a plus vingt ans.

 

Quand Julie m'a dit qu'elle était enceinte ? Ah, je m'en rappelle bien ! Et pour cause, c'est le moment où ma meilleure amie m'a dit qu'elle changeait de vie. J'ai réagi bizarrement. Extérieurement je lui disais "mais tu te rends compte que tu vas être maman". Surprise et aussi de la satisfaction pour eux. A l'intérieur par contre...

 

A l'intérieur, ce fut le temps du bilan. Quand quelqu'un vous annonce un tel changement de vie, vous, de votre côté, vous faites le point. De mon côté j'ai regardé où en était Julie et où j'en étais. Julie, instit en poste, en ménage, dans sa maison, attend maintenant un enfant. Jérémy, revenu célibataire de New York, perdu dans sa vie sentimentale autant que professionnelle, en attente.

 

Oui, l'enfant met un coup de vieux. Mais pas seulement aux parents.

 

PS : cet article n'est pas complet, et pour cause, je n'ai pas encore d'enfant. Mais je promets de le compléter dans 9 mois ! ahahah 9 ans oui !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs