17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 05:57

Je suis sûr que certains d’entre vous se disent : Howard Hawks ? C’est qui ce type ? Voici une occasion de parfaire votre culture cinématographique ! C’est tout d’abord le premier réalisateur de Scarface en 1932 ! (mais je n’ai pas le film sous la main).

 

Bringing up baby, l'impossible monsieur bébé cary grant kBringing up Baby (1938) : 15,5/20. Titre français : L’impossible Monsieur Bébé. Avec Katharine Hepburn et Cary Grant.

 

C’est pour moi le chef-d’œuvre de l’artiste ! Le couple Hepburn-Grant fonctionne à merveille et le scénario est vraiment très drôle. Film représentatif de la Screwball comedy, un sous-genre de la comédie américaine très en vogue dans les années 1940. David Luxey (Grant), paléontologue, se retrouve confronté à Susan Vance (Hepburn), alors en charge d’un bébé léopard. S’en suivent catastrophes et quiproquos en tout genre. Divin.

 

His Girl Friday (1940) : 14,5/20. Titre français : La dame du vendredi. Avec Cary Grant et Rosalind Russell.

His girl friday la dame du vendredi howard hawks cary grant

Cary Grant, le beau parleur, qui n’arrête pas pour prouver à son ex-femme et ancienne-employée qu’il l’aime toujours. Un scénario béton et beaucoup d’humour, notamment vis-à-vis du futur mari. Ce qui est impressionnant, c’est le débit des acteurs, ils n’arrêtent pas ! Beaucoup de peps. Un film sur le milieu du journalisme, qui pourrait faire réfléchir sur l’éthique du métier.

 

Sergent York (1941) : 14,5/20. Avec Gary Cooper.

 

Tiré d’une histoire vraie, celle d’Alvin York, un campagnard, objecteur de conscience, pacifique, qui s’engage dans l’armée américaine pendant la première guerre mondiale. Il deviendra un héros. Le film vaut le coup pour les réflexions nombreuses de Gary Cooper, sur la guerre, la religion, le bien et le mal en des temps difficiles. Il fut dans les salles peu après l’attaque de Pearl Harbor.

Neuf nominations aux Oscars de 1941. Oscar du meilleur acteur pour Cooper.

 

The big sleep (1946) : 13/20. Titre français : Le grand sommeil. Avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall.

 

Bogart en détective privé, à la recherche de photos compromettantes concernant la sœur de Vivian Sternwood (Bacall). Un scénario parfois très difficile à suivre, un rythme bizarre. Les rumeurs disent que même Howard Hawks était perdu concernant le scénario, ils ont fini par appeler l’écrivain pour savoir ce qui devait se passer.

 

red river la rivière rouge john wayne montgomery cliftRed River (1948) : 14,5/20. Titre français : La rivière rouge. Avec John Wayne et Montgomery Clift.

 

Un film sur une époque qui n’existe plus, sorte de fresque histoire dans la Midwest américain avec un mélange de western. Tom Dunson (Wayne) a réussi à établir un énorme bétail en partant de rien. Pour vendre son troupeau, il prend la route du nord mais se révèle bien trop tyrannique pour ses partenaires, et notamment son fils adoptif Matthew (Clift). Pour les amateurs du genre c’est un bon film, pour les autres passez votre chemin.

 

Gentlemen prefer blonds (1953) : 14/20. Titre français : Les hommes préfèrent les blondes. Avec Marylin Monroe et Jane Russell.

Gentlemen prefer blonds, les hommes préfèrent les blondes

Le titre est mythique. Une comédie musicale qui met en scène deux femmes amies que tout oppose. Lorelei Lee (Monroe) est naïve, cherche sans cesse des diamants. Dorothy Shaw cherche quant à elle l’amour, le vrai. L’une des phrases à la fin du film est culte : « Je ne veux pas marier votre fils pour son argent, je veux le marier pour votre argent – ne savez-vous pas qu’un homme riche est comme une fille jolie ? Vous n’épouseriez pas une fille parce qu’elle est jolie, mais cela n’aide-t-il pas ? » Beaucoup d’humour même si je ne suis pas un grand fan des parties chantées.

 

Rio Bravo (1959) : 14/20. Avec John Wayne et Dean Martin.

Rio bravo john wayne dean martin

Un western de légende. Joe Burdette assassine un type gratuitement. Arrêté par le shérif John Chance (Wayne), il compte maintenant sur son frère, riche propriétaire, pour le libérer. Mais Dude (Martin), ancien alcoolique, va tenter d’aider le shérif. Les problèmes d’alcool de Dean Martin donnent une profondeur à ce film bien emmené, rythmé malgré la longueur (2h20). Stumpy, le gardien, amène de l’humour. La réponse au train sifflera trois fois. Une préférence cependant pour le film de Zimmerman.

 

Howard Hawks dirige donc de bon films, notamment des comédies, mais il a eu du mal à passer à la postérité. Il prend d’ailleurs la dernière place du classement des réalisateurs (totalement subjectif)

 

Classement des réalisateurs (totalement subjectif)

1.      Charlie Chaplin : 15,29 (7 films)

2.      Clint Eastwood : 15,17 (9 films)

3.      Frank Capra : 15,07 (7 films)

        Quentin Tarantino : 15,07 (7 films)

5.     Les frères Coen : 14,88 (13 films)

6.     Stanley Kubrick : 14,82 (11 films)

7.     Sofia Coppola : 14,5 (4 films)

       Audrey Hepburn : 14,5 (8 films)

9.    Alfred Hitchcock : 14,32 (11 films)

10.  Howard Hawks : 14,29 (7 films)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs