4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 13:41

Des Mercedes, la Ruhr, la neige, welcome chez les Bosch ! Ach so !
Pour ceux qui l'ignorent encore, ma soeur est à Berlin avec Erasmus. C'est ce qu'on appelle une famille de cocu. Elle reprend les cours lundi tandis que moi, j'ai encore deux semaines de vacances...(oui, je sais, ce n'est pas juste, mais c'est en raison des heures de dur labeur anglais !). Bref, j'ai donc décidé de m'octroyer quelques jours à Berlin. Petit récit de vacance !

Dimanche 4 janvier 2009, la journée contorsionniste.


Saint-Omer-Berlin : 911 km ! Après une soirée de Kess, ce n'est pas la meilleure façon de récupérer ! Certes, nous avons dormi les 3/4 du parcours avec ma soeur. Mais à l'arrière d'une 206, la nuit parait moins agréable ! Les genoux sont très proches du ventre, les pieds restent immobiles, et la tête ne sait pas où se poser. Surtout, la neige a passablement énervé notre conducteur et ralenti notre cadence. 50 km/h sur autoroute, c'est lent, très lent !
Néanmoins on ne se plaint pas. En face de nous, c'était pareil mais en pire, à savoir un immense bouchon. De mon côté, j'observe très vite la Belgique, puis le Ruhr. Entre les deux, euhhhh ? Je dois expliquer ? Légère sieste ! Après la Ruhr, la neige. Puis, petit à petit, une accélération. La poudreuse laisse place à la pluvieuse et notre caravane se transforme en Formule 1. A l'arrivée, 21 heures ! Ouf, 11 heures de voiture ! En sortant de notre pot de yaourt c'est un petit bonheur : pouvoir se déplier, étendre ses jambes, marcher. Ca paraît plus simple la vie sortie d'une 206 !
Comment est mon paysage ? Allemand ! Non, sérieux ? Oui, oui, des batiments d'Erasmus à l'allure germanique, comme ils savent si bien le faire. Une sorte d'immeuble bien carré. Au revoir Marc, Margaux and Cie, nos compagnons de route, et bonjour (ou plutôt Guten Tag) Anil, Kate and Hyunju ! Non, ce n'est pas des marques de saucisse allemande, mais le nom des collocataires de ma sister. C'est le début pour moi d'un apprentissage, ou plutôt d'une révision, la langue de Goethe...
Je capte les phrases en me concentrant, plutôt agréablement surpris par mon niveau. Je me suis senti plus doué en Allemand aujourd'hui que le premier jour in England. Et pas qu'un peu ! Les verbes, les mots, reviennent, petit à petit. Alors, peut-être que je m'enflamme et que demain je vais regretter ces propos...
Premier repas préparé par Anil, une Turc, la favorite de ma soeur et de ceux qui l'ont vu en photo. Des pâtes ! Les premières depuis 15 jours ! Welcome in Erasmus !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs