4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 14:47

Il y a quelques jours, l'ONU a statué sur la proposition de l’État Palestinien de passer au statut d’État observateur (en lieu et place d'entité observatrice) au sein du « machin ».
D'un côté il y a les pour, dont l’État français (il faut le signaler quand on prend de bonnes décisions en politique internationale). Également d'autres grandes démocraties comme la Russie et la Chine... De l'autre, les contre, Israël et États-Unis en tête.

Vote-ONU-Etat-observateur-Palestine-Israel-pour-contre-Fran.jpg

J'étais favorable à cette résolution. Je suis de fait favorable au retour à un État en Palestine. J'aurais préféré un seul État où Juifs et Arabes cohabitent, mais il semble que ce ne soit pas la solution envisagée par les acteurs du conflit, qui essaient depuis 1947 (65 ans!!) de découper tant bien que mal des frontières. Quand on voit le résultat et les conflits réguliers qui agitent cette région du monde, je doute de la faisabilité d'une telle action. Mais je ne suis pas Kofi Annan, et on ne me demandera pas mon avis tout de suite sur cette question !


Je suis ce que l'on peut appeler un « pro-palestinien ». Ceci au sens strict du terme, je soutiens la reconnaissance d'un État en Palestine. Je ne suis cependant pas un anti-israélien. Au contraire, je sais qu'une partie de la population israélienne comprend et soutient les Palestiniens. Je suis encore moins un antisémite. Je considère que les Juifs du monde entier sont souvent très partagés sur la question de la paix et de la sécurité au Moyen-Orient, avec des opinions qui divergent énormément vis-à-vis des acteurs politiques israéliens. Enfin, quand je dis que je suis pro-palestinien, cela ne signifie pas que je soutiens la lutte armée ou le Hamas. Je considère que la paix est encore plus belle quand elle est obtenue avec les méthodes de Gandhi ou de Mandela.


Le problème de ce conflit est le risque de faire des généralisations. De voir derrière un juif un Israélien favorable à la guerre. De voir derrière un pro-palestinien un soutien du Hamas. Personnellement j'en veux à quelques personnes. A la droite dure israélienne (nationaliste ou ultra-orthodoxe), ces hommes politiques qui ont refusé ces dernières années de s’asseoir à la table des négociations, qui continuent une politique de colonisation et qui pensent qu'un mur haut de plusieurs mètres permettra de résoudre les problèmes. J'en veux à une partie des votants qui soutient le Likoud, le Shass et le Israel Beytenou de Liberman. J'en veux à cette partie des Israéliens. Mais je refuse de mettre l'ensemble de la nation israélienne sur le banc des accusés, car nombre d'entre eux refusent la politique gouvernementale (rappelons nous des manifestations de l'été dernier).

J'en veux également au Hamas, qui semble plus débrouillard pour se fournir en missiles qu'en médicaments. Qui semble vouloir détourner l'attention de son grand allié syrien à la dérive en déstabilisant le sud israélien. Mais je refuse le fait que seul le Hamas représente les Palestiniens.

Je m'inquiète cependant pour Israël. Oui, cela peut paraître surprenant de s'inquiéter pour Goliath. Mais vous connaissez l'histoire et sa morale. Seul 9 pays ont rejeté la proposition (Canada, États-Unis, République Tchèque, Israël, Iles Marshall, Micronésie, Nauru, Palau, Panama) alors que 138 ont voté pour. Israël a depuis plusieurs années maintenant perdu le soutien de la communauté internationale. La faute à ses politiques. La faute à ses interventions. La faute à sa morale, qu'elle semble avoir perdu. Israël se passe maintenant totalement du droit international et salit régulièrement l'ONU. Heureusement que les États-Unis soutiennent encore le pays car il aurait été depuis longtemps mis sur le banc des accusés. Que dire ? Les interventions au Liban et à Gaza sans aucun mandat de l'ONU, mais au bénéfice de la légitime défense. L'intervention sanglante contre la flottille de la paix tentant de percer le blocus effectué sur Gaza depuis 2007. Légitime défense ? Ou bien encore le bombardement au Soudan il y a deux mois, chose qui serait impensable pour l'ensemble des pays du monde. Légitime défense ? Israël a apparemment des lois différentes de celles des autres pays et sa notion de légitime défense tend à accaparer des cas de plus en plus nombreux et variés. Et on évoque régulièrement une guerre préventive contre l'Iran (modèle G.W. Bush).

Pour protester contre la petite promotion palestinienne à l'ONU, l’État israélien a annoncé sa volonté de reprendre (encore) la colonisation d'une partie de Jérusalem-est. Et comme si cela ne suffisait pas, le gouvernement a annoncé le blocage du transfert de 100 millions de dollars de taxes collectées par Israël au profit de l'Autorité Palestinienne.

 

Je suis un grand fan du film Valse avec Bachir. N'hésitez pas si vous en avez l'occasion. Il revient sur les massacres de Sabra et Chatila en 1982, au Liban. Les armées israéliennes, présentes sur place, n'avaient pas réagi. Et de nombreuses voies se sont élevées, jusqu'en Israël, pour se demander si ce n'est pas un peu de l'honneur du pays qui avait été bafoué. J'ai l'impression que le gouvernement de Benyamin Netanyahou en fait de même.Hope-peace-Israel-Palestine-paix.jpg

Mais j'y crois toujours. Parce qu'il ne reste plus que ça.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P

la branche armée certes, mais avec comme objectif de saboter sans entraîner de perte en vie humaine...
Répondre
L

Pour information, Mandela a participe a la mise ne place de la branche armee de l'ANC.


Concernant Gandhi, je suis actuellement en train d'en apprendre un peu plus.
Répondre
N

merci  pour ce texte. je ne suis pas s'accord sur tout mais merci.


pour info, il y a un mouvement cree par un Israelien pour la paix en Iran: peace factory  (et evidemment avec les palestiniens, mais ca existe deja). ce qui est bien avec une democratie, c
est qu on peut la critiquer ouvertement. sur les bus de tel aviv il y a des photos de gens: Israeliens et Iraniens qui assument leurs desirs de paix et de non violence avec des slogans: Iranians
we love you. Israelis we love you. we do not want war (et autres choses dans le genre).


il y a des elections bientot, et on espere que la droite va se casser la gueule meme si ca n est pas realiste...


nous avons tous (de tout cote) le pouvoir de changer les choses, les gens , les mentalites: chacun a notre niveau, mais nous le pouvons.


et je finirais par: je suis pro-israelienne et pro-palestinienne . et pour moi ca peut aller ensemble.
Répondre

Plus De Blogs