5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 07:51

La première nuit passe vite et pas le temps de s'arrêter que l'on doit déjà aller à Caen ! La route est difficile, le stop marche bien jusqu'à Pont Audemer... Cette ville nous aura marqué pour le reste du séjour. Dès que l'on va galérer un peu en stop : "tiens un Pont Audemer !" Traversé du nord au sud, puis 5 km à pied et toujours pas pris en stop... Enfin une Audi pilotée par une femme s'arrête juste à l'endroit où je prends la photo !

P1010151.JPGEnsuite un phénomène nous prend en stop, un mec, ouvrier. En discutant il craque parfois. "Vous faites quoi dans la vie ?" "Je suis ouvrier, je suis de la merde en fait..." On passe devant un radar il gueule : "enculé !"...
Où boire et où manger ? Pour remplir notre gourde : les cafés. Pas encore de refus, tout le monde est prêt à donner de l'eau à deux randonneurs. Pas contre pour manger... la première fois ce fut à Pont l'Evêque. Je vois une boulangerie et je tente le coup. "Bonjour, voilà on fait une randonnée et on vient du Pas-de-Calais. On fait ça avec un euro par jour et là on est un peu en manque de nourriture..." A ma grande stupéfaction, la boulangère m'offre deux viennoiseries ! Hummmm ! On savoure.

P1010154.JPG

C'est grâce à elle que l'on va maintenant constamment "taxer" les boulangeries, notamment aux heures de fermeture.
Après ces heures difficiles nous rejoignons donc Caen grâce à un 62. Celui-ci nous offre une petit café et à manger...ah ces ch'tis ! Caen me laisse de très bons souvenirs. Peut-être parce qu'on m'en avait parlé assez négativement ! Deux abbayes bien sympa et une château ducal qui m'impressionne !

P1010176.JPG

On passe par le stade et le centre de formation. Surtout Antoine récupère à manger dans une boulangerie. Un joli petit sachet grâce à un mec qui a d'abord une drôle de réaction : "passez à la fermeture, parce que là je suis surveillé (en donnant des petits coups d'oeil à la caméra) ! Retenez bien cet épisode, Antoine qui demande à manger ce sera l'unique fois !
Où dormir ? Et oui la question revient régulièrement ! On se dit d'avancer vers le Mont Saint Michel et de faire comme la veille. Mais une jaguar décapotable nous offre le déplacement vers Ouistreham et les plages du débarquement...Alors forcément on ne résiste pas ! (c'est notre dixième prise en stop) Le mec se la pète un peu, et surtout il carbure : pointe à 190 km ! Moi qui suis derrière les cheveux au vent...ça décoiffe ! On arrive sur la plage pour passer la soirée. Petite balade qui fait plaisir et puis un peu de stress. On se pose sur la plage, mais la fraicheur du sable et la sécurité nous font penser que ce n'est pas une bonne idée. On observe les champs des alentours (un peu trop marécageux !) Et puis on tombe sur des personnes à qui l'on a parlé en soirée. 3 jeunes, pas sûr qu'ils ont 18 ans. Ils nous cherchent une solution, vont voir au camping avec nous. Et finalement ils nous proposent de dormir dans l'une des 2 tentes qu'ils ont plantées chez eux ! Enorme ! Même pas besoin de sortir la nôtre !

P1010200.JPGJ.R.


Pas de doute, Pont-Audemer fera jurisprudence tout au long du périple . Une journée qui finit en beauté avec cette petite virée en jaguar cabriolet et un premier coucher de soleil sur la plage que j'ai particulièrement apprécié .

A.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs