8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:10

Pour tout vous dire, je ne suis pas motivé. Oui, moi, pas motivé par un voyage. Bizarre n'est-ce pas ? On ne parle pourtant pas d'un périple dans une région minière de l'Angleterre ou d'un coin paumé de la Laponie. Non, on évoque ici l'Afrique Noire et l'un des endroits les plus touristiques du continent. Le Kenya et Nairobi.

Peut-être, mais je n'arrive pas à m'enthousiasmer. Je n'y arrive plus. Pour le moment.

 

J'avais besoin d'une pause après ce grand voyage à travers l'Asie. Je l'ai déjà écrit, j'ai expliqué pourquoi. Et j'ai l'impression de ne pas encore l'avoir eue. J'ai eu de l'Allemagne, de l'Irlande, de l'Europe Centrale, des aller-retour à travers la France, tout ça à un rythme effréné le temps d'un été. Pas à mon insu, n'allez pas croire ici que je me plaigne. Mais ces séjours avaient une durée limitée. Et je me disais toujours que je serai très bientôt sédentaire.


La sédentarisation. Voilà ce que j'espérais au cours de cet automne. Je voulais avoir mon petit chez moi dans le sud ouest de la France, à bosser comme un fou dans une bibliothèque jour et nuit. Et puis mon professeur m'a dit : « en octobre, tu vas au Kenya ». Je n'ai pas refusé. Difficile de dire non à une telle offre, surtout quand c'est l'université qui finance.

 

A deux jours du décollage, j'ai pourtant une petite amertume en pensant à ce petit chez moi que j'espérais tant. Au temps aussi, que j'espérais passer à bosser mon sujet. J'arrive en Afrique un peu à l'improviste, toujours ralenti par des problèmes d'inscriptions et une carte d'étudiant (et donc un accès à la bibliothèque en ligne) qui n'arrive pas.

 

Et puis ça m'embête aussi de ne pas la voir pendant deux mois. Voilà, c'est écrit. Je l'ai déjà dit. Ça me fait franchement chier d'ailleurs. Je m'en suis rendu compte le jour de son départ, à la gare d'Arras.

 

J'avoue avoir ressenti quelque chose,

au plus profond de moi-même,

un battement de cœur, fort, intense,

comme une douleur, et, plus j'y pense,

plus je crois que le mot aime

à nouveau signifie quelque chose.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D

hello mec,


fait plaiz d'avoir de tes news. même si on regarde souvent ton blog pour voir ou tu voyages.


on est donc de retour, pas facile, mais on revoit les potes. 


Le top du top de notre voyage reste la birmanie, pays magique. un trek au népal a aussi été un de nos plus beau souvenirs. mais pour les paysages, la bolivie reste le top du top.


si tu passes par Paris, n'hésite pas a appeler (0699488094), on e fera un plaisir de t'accueillir et boire des bière :)


a bientot et bon voyage en afrique
Répondre

Plus De Blogs