17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 09:45

Mon premier souvenir, au-delà de l'avion RwandaAir contenant 30 personnes, c'est le Lac Victoria, le plus grand lac d'Afrique, que nous survolons pendant plusieurs minutes : un bleu magnifique, reflétant le ciel de façon parfaite, des petits nuages tapissant de blanc le lac. 

L'avion poursuit sa route vers Kigali. Nous survolons le pays des mille collines qui porte bien son nom. Et c'est avec surprise que je vois que la capitale rwandaise mérite également une telle appellation.

 

 

Kigali, un million d'habitants, un dixième de la population du pays, ne comptait que 6 000 habitants en 1960. Construite entre trois montagnes, la ville s'étend sur plusieurs collines qu'il faut monter, descendre et remonter sans cesse. C'est facile, je passe mon temps sur des motos-taxis qui font des courses entre chaque colline.

Sur cette première photo, vous pouvez observer le point culminant de la ville, le mont Kigali, 1850 mètres d'altitude. La ville s'étend principalement dans les vallées et sur les collines. 

Kigali (1)

Kigali (2) By day/By night

 

Kigali est le centre économique du pays. La ville est devenue en quelques années un hub pour les investisseurs. L'électricité tient le coup (plus qu'à Nairobi) et les immeubles poussent comme des champignons. La ville se prépare même, grâce à un énorme plan de transformation du centre-ville, à créer sa City. Vous pouvez déjà en voir un aperçu.

Kigali (5)

Ce qui me plaît à Kigali, au-delà de la nature (j'y reviendrai), c'est le propreté qui y règne. C'est la fluidité des transports. Et c'est son atmosphère paisible. Beaucoup imaginent le Rwanda comme un pays dévasté. Je les arrête tout de suite, le Rwanda s'est remis à vitesse grand V. C'est d'ailleurs la perle économique d'Afrique centrale depuis plusieurs années. Les spécialistes s'accordent à dire que le pays est bien géré en matière économique, et que la lutte contre la corruption a payé. Plusieurs panneaux témoignent de cette lutte à l'échelle du pays.

Kigali (6)

En quelques jours, j'avoue avoir déjà adopté la ville et sa population. Les Rwandais parlent un mélange d'anglais (parfois) et de français (un peu plus souvent) en plus du kinyarwanda, la langue locale. Cela facilite les échanges (au contraire de la Tanzanie où le swahili est plus que nécessaire). On y rencontre aussi une importante communauté congolaise, dont le français est quasi-parfait. Cela me permet d'évoquer mon sujet et notamment la situation inhérente à l'est de la RDC. 
Kigali (4)Côté travail, j'ai déjà pu rencontrer deux professeurs, des membres de l'institut français, un investisseur congolais et déposer quelques documents officiels aux ministères locaux, le tout en deux jours et demi. Un bon rythme, j'attends maintenant les réponses à mes demandes.

Au prochain épisode, je vous emmène dans le Kigali nature, à travers le mont Kigali.

Partager cet article

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Rwanda
commenter cet article

commentaires

Plus De Blogs