13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 03:13

7 mois de trous crasseux, de sol poussiéreux, de douches froides et de cafards infâmes. Des chambres trop fraîches ou trop chaudes, des salles de bains trop petites ou inexistantes. Et puis, le luxe.

 

Chambre avec air climatisé, grand lit confortable, bureau, frigo, TV multi-chaînes, multi-langues. Salle de bains avec lumière dans le lavabo, produits de beauté intégrés et, comble de la richesse, une baignoire.

 

Un bain. Cela ne faisait pas simplement 7 mois que je n'en avais pas pris. Non, cela faisait 7 mois que je n'en avais pas vu. Je me suis demandé si mon cerveau ne me jouait pas un tour, peut-être était-ce là un mirage ? Pour être sûr, j'ai essayé.

 

Notre hôtel, le Traders, est cinq étoiles. Le second de mon existence (après un court passage en Egypte où je m'étais retrouvé dans la même résidence que Moubarak). Intégré : sauna, bain à vapeur, jacuzzi et piscine.

P1160582

Oui, la vue vaut le détour. Depuis la piscine du 33ème étage, les Twin Towers de Kuala Lumpur (encore debout). Peut-être l'immeuble le plus impressionnant que j'aie croisé depuis la drôle d'architecture de Shanghai.

Les Twin Towers de Kuala Lumpur, nom officiel Tours Petronas, furent un temps le plus haut gratte-ciel du monde (88 étages, 452 mètres. Construit par l'entreprise malaise Petronas (ah, le pétrole), elle représente bien le pouvoir et l'importance de l'entreprise dans le pays. 80ème plus grande entreprise du monde en 2009, elle représente environ 44% des revenus du pays ! (imaginez un peu Total faire de même, alors que le groupe n'a rien versé en 2009 à l'état français malgré 8,3 milliards de résultat net !)

 

Compris dans notre forfait, le petit-déjeuner. Non, je dirais plutôt le très grand-déjeuner. Une impression d'infini. Du pain, du vrai. Des petits pains au chocolat. Des Chocapic. Et même du camembert ! Ca vous ne semble pas très impressionnant, mais souvenez vous que je mange du riz ou des nuddles à chaque petit-déj depuis 6 mois !

Et puis des fruits de la passion, une pastèque jaune, des melons blancs, des pitayas (fruits du dragon)... je ne m'étale pas sur les jus. Enfin, des sushis. Oui, des sushis au petit-déjeuner. Il en faut pour tous les goûts.

P1160567

Cet hôtel fut, après 7 mois d'austérité, une sorte de paradis. Nous avons retrouvé le confort. Mieux, nous avons su l'apprécier. En nous souvenant de notre chambre de Hong Kong et de ses 7 mètres carrés pour 3. En nous remémorant certains plats chinois (sang de boeuf séché, cervelle de cochon). En nous rappelant les douches mongoles (absence, baignade dans une rivière descendant tout droit d'une montagne). Finalement, les parents d'Alba sont bien sympa !P1180642

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs