3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 07:28

tour-de-france.JPG

Pourquoi partir ? Pourquoi vouloir quitter son petit confort ? Quelles raisons poussent à vouloir se retrouver face à l'inconnu ? Etes-vous fous ?
Parfois ces questions nous ont été posées et nous n'avions pas toujours la réponse escomptée. Partir en vancances est souvent agréable. Et chacun a ses préférences. La Côte d'Azur ou le Touquet, certains préfèrent la plage. D'autres chercheront la campagne et la tranquilité en plein milieu de la Lozère. Et puis nous, pauvres ignorants, simples étudiants, chercheurs d'or.
Ne pas avoir les même vacances que d'ordinaire. Ne pas chercher la facilité. Et surtout découvrir.
Vous connaissez Pékin-Express ? Emission qui permet à des équipes de deux d'aller jusqu'à Pékin avec un euro par jour. Bien sûr les caméras et "certaines aides" font que ce voyage est possible. L'idée m'est venue il y a plusieurs mois de réaliser un tour de France. Et cela avec 1€ par jour.
Pourquoi pas ? Beaucoup me répètent avant le départ qu'on ne tiendra pas, que ce n'est pas possible, que l'on va craquer très vite. Autant de propos qui me surmotiveront dans les moments difficiles. Mais qui me mettent un peu de doute sur ce que va être ce voyage, cette aventure.

Antoine est très vite intéressé par ma proposition. Comme c'est quelqu'un qui me parait sérieux, j'accepte sans difficulté. L'objectif est de ne pas faire tout ça seul. à 2 ou 3, cela me parait faisable. Au final, ce sera 2.

Il faut donc préparer un peu nos 3 semaines. C'est bien beau de partir à l'aventure mais il vaut mieux un peu de préparation. Notamment sur notre parcours. Partir vers l'Est ou vers l'Ouest ? On s'arrête dans quelles villes ? Où dormir, on connait des gens là-bas ?
Très vite l'information de notre aventure fait le tour de ma famille, de mes amis. Chacun cherche un endroit ou une connaissance dans les villes que nous allons visiter. On est sûr de la Bretagne, de Montpellier et de Dijon. Il en reste beaucoup.

Notre parcours est prêt, l'heure du départ arrive à grands pas. Les achats ont été effectués, le sac, les chaussures, la gourde. Autant d'éléments indispensables aux voyageurs. Ma mère se fait à l'idée de mon départ, Antoine triche un peu en n'avouant pas à ses parents que c'est avec un euro par jour...

La dernière nuit est difficile. Le week-end a été chargé, totalement décalé, le sommeil tarde à arriver. J'imagine alors des tas de scénario possible. Certains totalement farfelus, d'autres totalement impossibles. Et puis je rêve très vite à ce qui sera trois semaines de folie...

P1010119.JPG

J.R.


Pour ma part c'est une proposition quelque peu originale de Jérémy que j'accepte volontiers malgré tout.
Partir autrement, ne pas être un touriste, un vacancier, mais plutôt avec l’âme d’un voyageur : intéressant. Je me dis qu'on aura du temps pour faire le beauf’ de service plus tard avec son parasol et sa glacière. Alors on laisse tout ça ici, tout comme les déceptions, les galères d’une année, trois slips, quatre tee-shirts, et trois francs six sous, et en route pour l’aventure...
Plusieurs autres aspects intéressants en réalité :
- No conso, je reste fidèle à la légende selon laquelle je suis un radin .
- Écologique, de source sûre il faut savoir qu’en France en moyenne, le taux de remplissage d’une voiture est  de 1,5 personnes! vive le stop, c’est écolo)
- Relationnel, rencontrer des gens de milieux différents, d’origine différente, de régions différentes.
- Culturel, conclure presque 20 années de visites aux quatre coins de l’hexagone.

Et puis bien évidemment pour " le fun ", parce qu'on est jeune et qu'il faut en profiter !


A.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs