21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 06:35

Le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas. On attribue souvent cette phrase à André Malraux, qui s’en défendait ardemment. Mais elle a le mérite de résumer pour moi la situation actuelle. D’un côté un nombre d’athées grandissant, qui sont en passe de devenir la majorité en France et dans d’autres pays occidentaux. Pour eux, le XXIème ne sera pas religieux. Et de l’autre, un nombre tout aussi important de personnes qui mettent la religion au centre de leur vie. C’est le cas dans les pays musulmans mais pas seulement (juifss orthodoxe, protestants évangéliques et j’en passe…). Pour eux, le XXIème siècle sera religieux. Quitte à entraîner les autres.

Depuis plusieurs jours, mois, années, c’est l’islam qui attire l’attention des médias occidentaux, et donc du public. Il faut dire que les attentats du 11 septembre ont changé la vision du monde d’après guerre froide. En 1991, on passa d’un monde bipolaire où le méchant soviétique et le gentil américain cohabitaient, à un monde où seuls les gentils occidentaux survivaient (ça, c’est la théorie). Du coup, on pouvait croire à un monde de paix éternel, où les méchants avaient totalement disparu. Entre Restore Hope, Slobodan Milosevic et le génocide rwandais, cette idée s’est rapidement envolée. Ca n’empêche, il n’y avait plus de grand méchant loup, celui qui pouvait notamment justifier les budgets abyssaux de l’armée.
Deux tours plus tard, un grand méchant est apparu : Oussama Ben Laden. Et Al-Qaïda. Et les Islamistes. Et les terroristes. Enfin, un mélange de tout ça, parce ce qu’on ne fait pas trop attention aux mots que l’on utilise. Toujours est-il que ça doit être des barbus. Pratique ces barbus, ils permettent de relancer l’industrie miliaire. S’en suivit la guerre d’Afghanistan, que tout le monde en Occident, ou presque, accepte. Un régime de talibans, fondamentalistes musulmans, où la burqa est de rigueur. Difficile de les soutenir, tellement ils sont extrémistes.

L’administration Bush lance donc sa « guerre contre le terrorisme », qui commence à Kaboul. Tout le monde se pousse au portillon pour pouvoir participer à la lutte contre les méchants talibans : 45 pays sortis d’une coalition OTAN-FIAS !

 

Jusque là, ça va encore. Mais l’administration Bush ne s’arrête pas en chemin et lance une « guerre préventive ». Concept original. L’Irak. Pourquoi l’Irak ? On nous a vendu des armes de destructions massives, mais on ne les a pas encore trouvées. Du coup, on ne sait pas trop. Toujours est-il que c’était toujours dans la « guerre contre le terrorisme ». Je ne vais pas défendre Saddam, loin d’être un enfant de cœur. N’empêche, se passer de résolution de l’ONU pour intervenir militairement, c’est gênant. Les Etats-Unis perdent beaucoup de leurs alliés dans l’affaire, et seulement 10 pays participent à l’invasion. Surtout, ils perdent là l’image d’un pays agressé et passent à un pays agresseur. Tout le monde devient soupçonneux, des musulmans se demandent si on n’attaque pas les Irakiens en raison de leur religion. Al-Qaïda et des extrémistes relancent à foison le terme de guerre sainte. Côté occidental, on pense que les Américains vont en Irak pour le pétrole, et on se demande même parfois si le 11 septembre a existé !

 

 

Depuis plusieurs jours, des manifestations, parfois violentes, ont lieu dans les pays musulmans, et pas seulement (France, Belgique), contre un film : l’innocence des musulmans. Personnellement, j’ai eu du mal à comprendre cet élan de violence pour un simple film amateur. J’ai regardé le film, qui ressemble à beaucoup de vidéos youtube, à savoir une bonne merde. Mais pas de quoi casser trois pattes à un canard. De là à brûler des ambassades et tuer l’ambassadeur…
Penser que ces manifestations sont seulement contre un film est une erreur. C’est toute une minorité (?) de musulmans qui en veut aux Etats-Unis. 8 ans en Irak, 11 ans en Afghanistan (et toujours là !), les Américains ont forcément une image un peu écornée au Moyen-Orient. C’est un pays qui envahit la région, qui reste sur place et qui tente d’imposer un modèle. Un pays qui se voit en libérateur mais que les locaux voient en envahisseur. Le modèle d’une démocratie. Où celui qui a le plus de voix ne gagne pas forcément (Bush vs Al Gore en 2000). Le modèle de la liberté d’expression. Où un pasteur peut brûler le Coran et des groupuscules KKK perdurent. Le modèle du capitalisme. Où l’Etat sauve les banques pour finalement devoir les rembourser à des taux d’intérêt importants ensuite. Le modèle de la malbouffe. Et c’est ainsi qu’un fast-food a été attaqué au Liban (comme en son temps en France). Un modèle de justice, où Guantanamo accueille toujours des prisonniers sans droits.
 

L-innonce-des-musulmans--l-innocence-des-Americains--Tunis.jpg

Les manifestations contre le film sont bien sûr un prétexte pour un mécontentement plus général. Déjà quand le pasteur avait voulu brûler le Coran des manifestations avaient éclaté dans la région. Les Etats-Unis sont loin d’avoir l’image de liberté qu’ils espèrent représenter dans tout le Moyen-Orient. Et pas seulement. En France, les Américanophobes sont nombreux. J’ai parfois tendance à penser qu’ils le sont plus que les Américanophiles. L’élection d’Obama avait un peu fait évoluer la chose. Même au Moyen-Orient. Quand je repense au discours du Caire, je me dis cependant que l’espoir aura été de courte durée. Obama a beau représenter une autre façon de présider, la représentation du pays n’a pas encore évolué. Il faudra du temps, beaucoup de temps, pour revoir des drapeaux américains flotter en guise de liberté dans le Moyen-Orient. Même en Lybie, où pourtant la nation étoilée a soutenu la révolution. Et c’est d’ailleurs à Benghazi, le fief de la rébellion contre Kadhafi, que l’ambassadeur a été tué. La faute à l’innocence des Américains. Qui pensaient qu’un soutien aux révolutions allait faire oublier 10 années de mauvaise gestion. Qui pensaient que la sécurité des Américains en Lybie était maintenant assurée, et qui fut surprise par 200 manifestants armés. Mais que les Américains se rassurent, c’est Al-Qaïda qui a fait le coup. C’est le centre américain des sites islamistes qui le dit. Des terroristes, ou des islamistes. Enfin, ça doit être des barbus. Alors des mesures de représailles, voir même une bonne guerre contre le terrorisme et ça sera fini ! Non ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs