27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 15:59

Pour atteindre Angkor il faut faire quelques sacrifices. Financiers tout d’abord. Les droits d’entrée ont été rachetés par Sokimex (le même qui a acheté la montagne de Bokor ou une plage de Sihanoukville) et sont passés à 20$ la journée. Deux jours : 40$. Trois jours : 40$. Oui, à ce prix-là, mieux vaut y passer trois jours ! Parce qu’un jour est insuffisant et qu’une semaine de temples (60$) ça risque de ne passionner que les plus férus d’architecture Khmer.

 

3 jours de temples et non pas un. Il faut dire qu’avec 287 temples dans la région d’Angkor (sic !), il y a de quoi faire. Vous pouvez faire les trois plus connus en une journée (à condition de s’activer un peu) mais pour apprécier les charmes des lieux rien de tel que trois journées !

 

Comment faire Angkor ? Le premier jour, commencer par les plus petits temples. Souvent à l’extérieur des circuits. Plus calmes, moins touristiques, moins impressionnants aussi mais comme c’est les premiers on reste ébahi. Les faire en dernier risquerait de les faire passer pour ridicules. Enchaîner les deux jours suivants avec le petit et le grand circuit.

 

Avec quel moyen de locomotion ? Le vélo est une possibilité et une économie, mais c’est un réel sport. Le soleil cogne sévère et les visites sont tout sauf reposantes. Si on fait un temple ou deux par jour ça passe, plus et ça devient compliqué, surtout qu’il y a quelques kilomètres entre les temples…et dans chaque temple !

L’idéal c’est le tuk-tuk (prononcé touk-touk). Une moto qui trimballe une carriole. Ce sont les taxis du Cambodge et ils vous emmènent un peu partout. A Angkor il se négocie à la journée, entre 10 et 13$ pour nous, selon le circuit (peut-être est-il possible de descendre à 8$ mais ce n’est pas une certitude). Souvent le chauffeur est sympa, souriant et il nous attend à la sortie de chaque temple. Il est bien payé niveau kilomètres effectués mais qu’est-ce qu’il peut attendre ! (ennuyant à mon humble avis)

P1080003.JPG

Angkor c’est donc des dizaines et des dizaines de temples construits à l’apogée du royaume Khmer, entre le 9ème et le 14ème siècle. Angkor était la capitale d’un territoire qui débordait jusqu’en Thaïlande, au Vietnam ou dans le sud de la Chine. La famille royale, ses servants, des habitants, des moines… beaucoup de monde a habité Angkor, qui aurait été selon certains marchands la ville la plus peuplée d’Asie du Sud-Est à cette période. Les guerres de succession et/ou avec les voisins auront eu raison du grand royaume Khmer. Redécouvert et bichonné par les explorateurs et scientifiques français (Malraux y a d’ailleurs été arrêté en possession de sculptures volées), Angkor est maintenant le lieu touristique de la région. Plus d’un million de visiteurs par an et une croissance annuelle à deux chiffres. C’est cependant un incontournable.

 

Mon top 3 des temples

1 - Angkor Wat. Parce que c’est le plus connu, c’est la base, c’est les meilleures sculptures, c’est une vue splendide avec les bassins. Parce que Angkor Wat, tout simplement

P1170983.JPG2 – Ta Phrom. Un temple reconquis par la végétation. Les arbres surplombent les murs, la jungle a repris ses droits. Des scènes d’Indiana Jones ou de Tomb Raider. Le plus charmant sans doute.

P1180041.JPG3 – Angkor Thom. Le plus grand. Plusieurs kilomètres carrés. La terrasse des éléphants ou encore le Bayon, avec ses têtes mystérieuses qui vous observent. Possible d’y passer une journée !

P1170991.JPG

Le bilan c’est un must. Cela doit figurer sur une Bucket List. C’est aussi une épreuve physique. Après 3 jours en plein cagnard on en ressort rincé. Des milliers de marches, de labyrinthes, de tunnels, de pièces, de temples. Encore ? (ahah, bon je m'excuse pour ce mauvais jeu de mot mais il est tard !)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs