24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 12:26

18 euros pour 1200 kilomètres de train, la SNCF peut aller se coucher. « C’est toi qui vas te coucher ! » (private family joke). Forcément, à ce prix-là, nous n’avons pas de couchette. Une nuit sur un malheureux siège chinois, une expérience enrichissante : la prochaine fois, on prendra une couchette !

 

Qu’est-ce qu’on va faire à Xi’an ? C’est où d’ailleurs ? C’est donc en plein milieu de la Chine, ce fut l’ancienne capitale pendant quelques siècles et surtout, c’est l’emplacement du mausolée de l’empereur Qin.

P1010993.JPG

Je suis sûr que la photo vous dit quelque chose. L’une des plus grandes trouvailles archéologiques de l’histoire. Un mausolée de mégalo, 56 km² !!! Les fouilles sont en cours depuis 1974 ! Ils n’ont pas encore trouvé le tombeau principal, recouvert par un tumulus de 115 mètres.

Qin n’était qu’un enfant lorsqu’il est arrivé au pouvoir. Mais à 13 ans, il avait déjà une idée derrière la tête : être protégé dans l’autre monde. Pour cela, il va mobiliser plus de 700 000 personnes pendant plusieurs décennies pour construire une armée de terre cuite. 7 000 soldats ont déjà été découverts (tous avec un visage différent), ainsi que des chevaux, d’autres animaux, d’autres personnages. Le site est impressionnant. Ça vous donnerait presque envie de faire des fouilles dans votre jardin.

 

Au-delà de ce site classé à l’Unesco, Xi’an présente quelques trouvailles intéressantes. Tout d’abord c’est l’une des villes où la route de la soie débutait. La cité en a gardé des traces : la communauté musulmane se concentre dans plusieurs quartiers de la ville. Une sorte de grand bazar occupe la majeure partie du site, ainsi qu’une mosquée. Ce fut l’occasion de voir une mosquée chinoise. Pour être franc, cela faisait plus chinois que mosquée. Au fil des siècles, l’architecture s’est transformée pour finalement se rapprocher des temples chinois de style confucianiste ou bouddhiste. Cependant, l’appel à la prière par le muezzin nous rappelle l’utilité première du site.

P1010828.JPG

Les Japonais sont connus pour être les champions de la photo. Mais nous avons trouvé pire… Les Chinois ont la fâcheuse habitude de vouloir se prendre en photo avec des Occidentaux. Et quand vous voyagez avec une jolie blonde, le risque est multiplié. Ainsi, dans la cité interdite, nous avons dû poser une petite dizaine de fois avec des inconnus… La première fois c’est drôle, ensuite beaucoup moins…

P1010998.JPGMais que font-ils avec ces photos ? On s’imagine déjà dans leurs salles à manger… pas si loin en fait ! Au restaurant, ce brave homme veut faire une photo avec nous. Il nous explique pourquoi : dans quelques semaines nous trônerons à l’entrée du restaurant. Il paraît que ça donne envie à d’autres Chinois de venir. Une marque de confiance et de qualité. A noter qu’Alba a déjà dû prendre une photo dans un supermarché.

 

Grand moment de Xi'an : le spectacle musical des fontaines, le second plus grand d'Asie (aucune idée où est le plus grand !). Les fontaines qui suivent Beethoven, j'avoue avoir été comblé.

P1160403.JPG

Xi’an est pollué. Le soleil, vous pouvez l’oublier. Un nuage de pollution recouvre la ville. On commence à regretter l’air pur (et frais) des steppes mongoles. Bon, la nuit, ça se voit un peu moins !

P1160378.JPG

Xi’an, pour finir, ce fut un tour en tandem sur les remparts de la ville. 13,7 kilomètres de romance au coucher du soleil.

P1010883.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs