7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 13:18

Humour pince sans rire. Humour noir. Sarcasme.

J'ai un humour un peu particulier. Et qui ne passe pas forcément. Pas avec tout le monde en tout cas. Et pas tout le temps non plus. De nombreuses fois mes blagues (enfin, ce que je considérais comme une blague) ont été mal interprétées ou mal perçues. Et finalement les gens m'en ont voulu. Étaient limite en colère contre moi. Et je ne comprenais pas !

On a tous un humour spécifique. Prenons mon père, il a fait siens les jeux de mots. Attention, il y a jeu de mots et jeu de mots. Le jeu de mots facile, que tout le monde comprend lors de l'élocution. Et le jeu de mots limite incompréhensible, qu'il faut déchiffrer et dont on ne comprend parfois le sens qu'après explication de son auteur (également intitulé la vanne ratée). Corentin en est également un adepte.
Ils ont un avantage : si la blague foire, ce n'est pas grave. On rigole de leur mauvaise blague et c'est passé. Mon désavantage, c'est que mon sarcasme ou mon affirmation à tendance humoristique sont parfois pris au premier degré. C'est notamment le cas quand je connais peu la personne, ou que la personne me connaît peu : c'est ce qu'on appelle alors une prise de tête.

Pour être honnête, et après réflexion, j'ai eu de nombreuses prises de tête à la suite de ce que je considérais comme une blague. Pas forcément méchant, mais juste un peu énervé. Pas seulement de personnes que je ne connaissais pas, c'est arrivé avec mes plus proches (encore cette semaine une de mes blagues est mal passée auprès de mon père et de Lucas, c'est dire!). C'est arrivé encore plus souvent avec des étrangers, car au problème du sarcasme incompris il fallait ajouter la traduction manquée. Et on en arrivait à de véritables catastrophes. Ainsi j'ai fait pleurer plusieurs personnes alors que mon intention du départ était de les faire rire. Si ça ce n'est pas l'art de la mauvaise blague !

 

Je peux vous garantir qu'il n'y a pas plus malheureux que moi après que quelqu'un ait mal pris l'une de mes blagues. Cette semaine ça m'a même pourri une après-midi entière à ressasser mon mauvais jeu de mots. Je profite donc de cet article pour m'excuser auprès de dizaines de personnes qui se sont un jour senties offensées par l'une de mes mauvaises blagues. Car oui, c'était forcément des mauvaises blagues étant donné qu'elles n'avaient pas eu l'effet escompté.

 

J'essaie d'améliorer l'humoriste que je ne suis pas toujours. J'ai notamment arrêté les blagues sur le physique des filles, ayant compris que c'est là un grand sujet de complexes pour la majorité d'entre-elles. J'essaie de plus en plus de limiter mes sarcasmes ou mon humour pince sans rire aux gens les plus proches. Et je leur rappelle cette phrase que j'ai fait mienne : qui aime bien châtie bien. A savoir que si je fais quelques blagues sur vous c'est justement que je vous apprécie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Autre
commenter cet article

commentaires

Plus De Blogs