1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 17:18

Ettore Scola, Le bal (1983) : 9/20.

Déçu. Lent. Parfois ennuyeux. Il faut dire que Scola n'a pas choisi la facilité, avec son histoire de France à travers une salle de bal, et sans dialogue s'il vous plait ! Mais le scénario reste trop limité, on n'a que l'esquisse des personnages sans vraiment les connaître, même à la fin du film. Vainqueur du César 1984 avec Nos amours. Clairement pas une grande année.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs