31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 10:03

zapping.jpgChaque année c’est l’éternelle rengaine, le fameux réveillon, la nouvelle année, le décompte depuis 10… Et pour moi, chaque année, le 31 décembre c’est l’occasion d’un bilan de l’année écoulée. Une année que je découpe en deux parties : un avant et un après 12 septembre.

 

J’imaginais un début d’année compliqué, perturbé par mes pensées new-yorkaises ou finlandaises. Heureusement pour moi, la première semaine de janvier fut rassurante. Nouvel an fut arrosé (de l’eau sur ma chemise de la part d’une illustre inconnue, devenue amie depuis) et Barney Stinsonisé (magnifique néologisme), tout comme la première semaine lilloise.

 

D’ailleurs la première partie de 2011 fut en mode Barney Stinson, souvent lilloise, parfois étrangère. L’idée était de retrouver confiance en moi, parfois à l’insu de mes partenaires, même si j’ai toujours essayé d’être clair dès le départ. Je me suis mis à apprécier Lille, surtout pour ses soirées. Je remercie les amis Dermenghem, Leclerc, Truquet, Mesmacque, Persyn and Cie d’avoir été des miens pendant ces moments et de m’avoir hébergé à de nombreuses reprises.

 

2011 fut une année voyage : Paris-Alpes (en mode tour d’Europe), Pays-Bas-Allemagne (en mode université d’Artois), Angleterre-Ecosse (en mode Canterbury-aéroport), Rovaniemi (en mode famille-découverte Couchsurfing). Puis ce fut carrément un tour d’Espagne en bus sur un coup de tête (en mode préparation tour du monde-apprentissage de l’espagnol). Une belle expérience de cinq semaines qui m’a permis de retrouver quelques-unes de mes Erasmus favorites. Direction l’Allemagne (en mode auto-stop), l’Italie (en mode famille), et enfin la Pologne (en mode Erasmus).

 

Surtout, la première partie de 2011 fut consacrée à la préparation du tour du monde. Du « faut-il partir » à « quel trajet ? », une longue réflexion dans mon esprit et dans ceux de mes proches. Puis ce fut la recherche vaine d’un partenaire, la décision de partir sans sponsor, les visites aux ambassades, les « au revoir » nombreux.

 

Aussi, au cours de cette première partie de 2011, il y a eu :

-          Le FC Tilques, un blason, un maillot, une équipe en tournoi de sixte

-          La bande de Dunkerque en famille

-          La visite de Dunkerque et de la Picardie (en mode arrageois)

-          Le premier accueil de Couchsurfing (Russes et Polonais à Tilques city)

-          L’anniv costumé de Sam ou surprise de Romain

-          L’accrobranche (en mode pendu)

-          Julie et Pauline (et l’impression de vieillir à chaque nouveau-né autour de moi)

-          Paris (en mode tour d’Europe + une)

 

Et puis le 12 septembre est arrivé. La course pour attraper l’avion, Moscou et mes couchsurfers (et des Audomarois), le transsibérien jusque Ekaterinbourg. Et puis la deuxième partie du transsibérien, un coup de foudre. Un voyage en groupe depuis Baïkal jusque la Mongolie. Les steppes, le désert, le cheval, les chameaux, les paysages, son sourire.

La première partie de la Chine en trio, avec Pékin et sa grande muraille. Les difficultés de Hong Kong jusqu’au sud de la Chine en couple. Guilin et les bamboo boats, Wulingyuan en mode avatar, Songpan, l’Himalaya et le guide tibétain, Juiuzhaigou et les lacs bleus-verts-transparents.

Depuis le début du mois de décembre c’est le Viet-Nam de Hanoï à Ho Chi Minh, en passant par Muiné et un Noël en romantique.

 

Finalement le cru 2011 aura été exceptionnel, ce qui constitue pour moi une réelle surprise. Marquée par les voyages et par des rencontres, l’année écoulée laisse cependant quelques points faibles : où vais-je ainsi ? Professionnellement parlant je suis en stand-by pour une durée indéterminée, alors que dans le même temps je suis en couple pour une durée déterminée.  

 

D’ailleurs 2011 aura été tout aussi exceptionnel dans le monde. Une année riche en nouvelles, entre les révolutions arabes et la chute de DSK. Tout le monde attendait 2012, négligeant 2011. Et si finalement cette année était un tournant pour moi et pour le monde ?

 

PS : première bonne résolution de l’année 2012, me couper les cheveux avant la fin du mois de janvier.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B

Merci pour la petite pensée ;-) à ton retours ce sera avec plaisir de t'accuillir une nouvelle fois pour dormir ou faire la fête ou les 2!


bonne année mon amis!!!


 
Répondre
O

Je te trouve petit joueur sur la résolution ! 
Répondre

Plus De Blogs