21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 21:50

1361165208.gifBienvenue en Suède, et plus précisément à Uppsala, quatrième ville du pays, où se dérouleront jusque mardi, quelques instants de ma vie.
Déjà, comment faire pour en arriver à Uppsala ? Tout d'abord connaître quelqu'un là-bas pour se loger. Ce quelqu'un est Romain (mon voisin, pote depuis qu'on a 4 ans pour ceux qui ne connaissent pas encore !) qui bosse là-bas en ce moment. Ce quelqu'un m'invite très gentiment, comme pour les Pays-Bas (cf. plus loin dans ce blog) et très gentiment j'accepte son invitation. On se met d'accord sur une date, quand je n'ai pas d'exposé, depuis le blocus est passé et ce voyage tombe presque bien !
Ensuite le billet d'avion, direction Ryanair, 16€ aller-retour, perfect !
Enfin, il me faut un chauffeur (ou une chauffarde) c'est à dire ma soeur, qui m'amène jusqu'à Beauvais pour prendre l'avion !
Arrivé à Beauvais, première chose, l'enregistrement des bagages. Or, comme un bouffon j'ai oublié de confirmé mon billet....je dois payer 3€ de frais (ouf j'ai eu peur). Première utilisation de la Mastercard et ensuite on passe dans la salle d'embarquement.
Cette salle d'embarquement est un lieu assez spécial, où les gens sont aussi assez spéciaux. Ils râlent sur le personnel, les gosses crient, les parents courent derrière, tout le monde est dans son journal ou son portable. Bref, en vacance mais pas encore tout à fait.
Arrivé dans l'avion, dernier coup de fil (sic) et près pour le décollage. L'accélération me fait toujours un effet surprenant et hop on décolle. Là, moment que j'adore : vu de la France, de ces petits villages qu'adore Jean Pierre Pernault, et ensuite bienvenue dans les nuages, champ de coton interminable. Mon voisin me file l'équipe et puis le sommeil m'emporte.
Au réveil, le ciel est toujours clair, mais dix minutes plus tard il fait déjà noir. Notre avion a littéralement transpercé la nuit et les paysages suédois sont déjà surprenant. Atterrissage mouvementé mais réussi (c'est le principal !).
Première mission suédoise, trouver un billet de bus pour rejoindre Stockholm. Je demande dans mon parfait anglais (sic) et un gars commence à m'expliquer. Il m'emmène alors dans une pièce, me demande de poser mon sac. Je ne comprends pas tout de suite mais je suis à la douane ! Et alors là, fouille intensive de mon sac, de mes poches. Le douanier bloque sur une petite statuette que j'ai ramené d'Egypte, la renifle, essaie de la casser. Une enveloppe vide l'interpelle, il vérifie qu'aucun produit illicite ne tombe dans sa main. Finalement non ! Et le présumé dileur peut aller chercher son billet de bus ! Deuxième utilisation de la Mastercard et direction le bus pour Stockholm. Je demande à une fille dans mon parfait anglais (sic x 2) à quelle heure on arrive et elle reconnaît à mon accent que je suis français ! (mon parfait anglais n'est peut-être pas prononcé parfaitement !)
Arrivé à 18H30 à la gare de Stockholm, Romain me rejoins et on essaie de prendre le train pour Uppsala. Je dis bien essaie car cette imbécile de train part juste devant nous alors qu'on a bien sprinté. En attendant, on s'échange notre vie depuis 3 mois, surtout nos histoires de filles (alala les mecs !)
A Uppsala on rejoint le groupe de Romain pour mon premier repas suédois. Spécialité locale, vraiment délicieuse ! Je me remets dans l'anglais, I understand but I speak not very well English a du être la seule phrase que j'ai prononcé parfaitement ! Sinon l'Auberge espagnole est vraiment réaliste au vue de cette soirée
Ensuite le groupe se décide, on part pour une soirée étudiante. Avec mon sac sur le dos direction la grosse soirée du jeudi, au Stockholm je crois bien. On nous demande 30 couronnes pour poser nos affaires. Bien sur, on entube le type en lui en filant 10 !
La soirée restera un moment à part. Mes yeux s'ouvrent, bienvenue en Suède ! Le mythe des grandes blondes jolies ne s'effacera pas, au contraire il se renforce. Je conseille d'ailleurs à Mesdames les Françaises de venir faire un stage ici pour observer le style sexy des filles (je vais me faire traiter !) La soirée observation passe assez vite, entre toutes ces "pataka" comme disent les ritals, il manque simplement un dj de qualité (techno de barbare !)
Après 20 minutes de vélo(rudement négocié avec les Italiens) on arrive chez romain. L'appart est un beau foutoir, style Erasmus sans fille pour ranger (2ème fois ou je me fais traiter !) On réveille son colloque avec de la mousse à raser, Thierry est plutôt de bonne humeur à 2h du matin !

Vendredi
Romain bossant ce matin, je décide de faire une grasse mat', ce que je réalise étant donné qu'il me réveille en rentrant du boulot, à midi. Après un peu de rangement, on se décide à aller faire quelques courses. Je demande s'il fait froid, Romain me répond que non. Arrivé dehors, la neige me glace le visage, bienvenue en suède ! (bis) Le repas sera du saumon fumé sur des toasts (hum !)
Pour cette aprem', Romain travaille, j'ai donc deux missions. D'abord passer l'aspirateur (on m'exploite ! lol) et ensuite le rejoindre à la salle de sport pour 17h. Après cela, volley-ball, sonna et repas à l'apart' avec les erasmus.
Donc tout d'abord l'aspirateur, une première pour moi. Heureusement le bouton marche-arrêt était plutôt simple à trouver ! Alors hop je me lance, et cette première mission est un succès. Deuxième mission, rejoindre Romain à la salle de sport de l'université. Pour cela je dispose de deux armes secrètes : une carte de la ville et mon sens de l'orientation. Bien sûr j'oublie d'abord le sac de sport ce qui m'oblige à faire marche arrière. Ensuite la carte m'aide beaucoup, plus que mon sens de l'orientation, ce qui me permet d'arriver à l'heure.
Et nous voici au volley-ball ! Oula, j'en ai pas fait depuis la quatrième ! Le temps de comprendre les règles qu'on a déjà perdu la première partie... Mais la suite est plutôt satisfaisante, au final 2 victoires et 2 défaites. Mon niveau de jeu n'aura pas été très élevé mais c'est plutôt pas mal pour une première.
Ensuite direction le sauna ! D'un côté les « hommes de l'est » comme on va les appeler. De l'autre les « latins ». Les « hommes de l'est » sont plus extraverties dira t-on, en tout cas plus libertaires. Toujours est-il qu'ils iront nus dans le sauna. Personnellement mon côté latin me demande de garder mon short. Surtout que les filles latines ont l'air un peu gêné ! Le sauna en lui-même est quelques choses de vraiment surprenant. Une température de fou (60 70°C ?) et des vapeurs qui vous donnent mal à la tête. Mais qu'est ce qu'on est bien dedans ! Surtout quand le mercure dépasse difficilement les 0°C dehors ! Pour ceux qui découvrent comme moi vendredi les joies du sauna, je vous explique comment ça marche. Tout d'abord une pièce fermée. Ensuite un four au milieu de la pièce qui carbure un maximum. Enfin des bancs tout autour histoire d'être vraiment bien. Ajouté à cela des filles avec vous et des mecs nus et vous aurez ma première fois (du sauna je précise encore!)
Sur le chemin du retour, Christophe Moreau alias Romain est devant moi. Mais comme au tour de France chute ! chute à l'arrière du peloton ! Moreau est tombé ! Il a glissé chef ! Lol, c'est pas beau de se moquer, surtout quand la neige encombre le trottoir.
Ce soir sont invités, une portugaise, une espagnole, un italien, un autrichien, romain and me ! Désolé pour les prénoms, mais j'avoue que comme d'habitude je les ai oublié. Donc cette soirée fut un régal. Des discussions que j'ai bien comprises, sans pour autant intervenir. Un repas de grande classe. Spécialité maison, enfin de ch'Nord. Un welch avec un tout petit peu de bière comme je l'ai demandé, puis des crêpes avec un tout petit peu de bière... Et les invités, conquis, nous ont fait la vaisselle (et ça fait toujours plaisir !).
La fin de soirée à la Student Union fut réellement sympathique. Beaucoup de danses, un peu de billard et un retour un petit peu trop tard, que l'on va bientôt regretté. Mais pas cette bonne soirée en tout cas. Je m'endors comme une masse, pas Romain. Monsieur finit la soirée en jouant aux fléchettes avec notre amie espagnole !

Samedi
Réveil 8h30 ! Ouah je progresse en anglais ! So Difficult !
Aujourd'hui Stockholm ! En compagnie de la portugaise, on prend le train, direction la capitale. Et oui après une petite course, on ne l'a pas manquer today !
Les paysages que l'on traverse sont vraiment sympas, forêt, neige, vive la nature ici. Le temps de lire le routard et je sommeille déjà ! Pas pour longtemps.
La ville est réellement splendide, un mélange d'ancien et de neuf, et aménagé pour les piétons touristes comme moi. Je décide de jouer pleinement mon rôle de touriste et tel un japonais dans Paris je photographie un peu tout et n'importe quoi ! Après une bonne demi-heure à pied, on entre dans le quartier des musées. Le musée national n'est pas gratuit, tant pis pour Rembrandt ou Rubens, la majorité l'emporte, direction le musée d'art moderne !
Euh, comment dire ? La première salle nous met tout de suite dans l'ambiance. Un artiste suédois expose temporairement, j'espère que cela restera temporaire ! Des tableaux avec des carrés ou des triangles colorées, je sais le faire. Lui mieux apparemment puisqu'en plus il est payé pour ça ! Bref, ne nous attardons pas sur les choses bizarres de ce musée, à commencer pas des Picasso ou un Dali qui ne m'ont pas pleinement convaincues. Plusieurs choses m'ont interpellé, à commencer par ce champ de sperme plutôt sympa (mais c'est mon côté pervers qui a apprécié !) Aussi Andy Warhol est son papier peint avec des vaches ou un Mao. Enfin le clos du spectacle si je puis dire, une exposition photo... Je pense que je peux aussi faire des expositions chez moi !
Mais ce musée m'aura en tout cas permis d'ouvrir mon esprit à l'art moderne et contemporain.
Il m'a aussi ouvert l'appétit. Et pas qu'un peu ! Après plusieurs tentatives, je réussi à avoir mon hamburger, malgré l'anti-américanisme de Romain pour ces choses là. Lui se contentera d'un sandwich gentiment offert par notre portugaise. Après ce repas et une visite de la ville qui continue, on entre dans le Vasamuset !
Ce musée retrace l'histoire du Titanic local, le Vasa, et le film pour narrer l'évènement sera bien pus court qu'avec Léonardo ! En effet, le plus grand bateau du monde, le plus beau, qui coule à 300 mètres du port ! Ils sont con ces suédois (phrase de Romain !) Surtout qu'après une reconstitution nous autres français auraient réussi ! A noter que le film qui nous explique tout ça (en espagnol sous titré italien) était aussi intéressant que celui de Di Caprio. En effet on s'est endormi tout les trois !
Après la visite, quelques photos de la ville devenu sombre et direction le train pour repartir sur Uppsala.
La soirée commence chez l'Italien qui nous invite chez un Tchèque. Lol ! La nourriture est encore une fois spéciale, Romain n'a pas été pleinement satisfait, moi j'ai une nouvelle fois découvert une bouffe locale. En revanche j'ai été complètement perdu dans les discussions. On était une dizaine, ça m'a pas vraiment aidé, surtout quand il y a 5 conversations de lancées dans tout les sens !
Ensuite on doit se déguiser, pour la soirée à venir. Beaucoup savaientt déjà ce qu'ils allaient mettre, nous pas encore. De retour chez Romain il fouille les placards, trouve sa combinaison de marin. Avec son beau short de bain, il est splendide ! Pour moi, une beau T-Shirt moulant jaune avec des couronnes suédoises et un immense chapeau à damier... la grande classe. Sûr que je n'allais pas draguer avec ça !
La soirée commence à fond, le mélange de déguisement et de musique locale me fait apprécier l'ambiance. Mais le physique me rattrape, le manque de sommeil ajouté à la journée de marche nous font partir vers 2h, au regret de Romain plutôt bien à son aise en compagnie d'une Polonaise ! Pour repartir méfiance, la neige est tombé à gros flocon, mais pas encore de chute...

Dimanche
Réveil 13h ! La d'accord la grasse mat' ! Forcément la matinée passe vite, et le déjeuner chocolat chaud - confiture - crêpe est un plaisir. On se décide d'aller visiter le lac avant que la nuit tombe (c'est-à-dire 15h heure locale !) Sur la route méfiance, la neige s'est transforméee en glace. Gros virage juste avant d'arrivée, Christophe Moreau dérape devant moi, je me méfie et freine. Christophe Moreau reste debout, moi pas. Chute ! chute à l'arrière du peloton ! Cette fois c'est pour ma paume ! Pas de bobos et on se retrouve au lac. Magnifique ! Eau calme, petite brume, pas un bruit, c'est plaisant ! Quelques photos de paysages, sans flash, et on repart pour la fin de journée !
Volley-Ball bis ! Tout d'abord l'échauffement. Et là Romain m'allume à 3 mètres, boum ! le ballon en pleine face ! Boum ! Jérémy tombe à terre ! Enfoiré ! Cette fois c'est un peu mieux dans le jeu, les services sont presque acquis, je me risque à des contres et même à des réceptions de smash. Vraiment sympa ce sport.
Ensuite le Innnebandy une sorte de rink-hockey sans les rollers ! La chance me permet d'avoir une bonne équipe et hop 3 victoires ! Pour ma part je n'ai pas été trop ridicule, et je devais pas être loin du trophée de meilleure passeur. Pour le meilleur buteur il faudra attendre un peu ! Sport local découvert, on est là pour sa
Le sauna nous appelle à nouveau, plus rapide qu la première fois, et seulement Romain et moi.
Le trajet est difficile, oula fringale à l'arrière du peloton ! Dur, tellement que le repas sera vraiment savouré ! Du riz, des crêpes, un plaisir !
Pour le reste, la soirée sera calme aujourd'hui, Romain a une visio-conférence demain et bibi va aller visiter Uppsala !

Lundi
Romain parti à sa visioconférence, je m'en vais donc visiter cette charmante ville qu'est Uppsala. Bien sur je me réveille à 11 heures, je dois donc me dépêcher. En effet, aujourd'hui je rends mon vélo à Miriam, à son appartement. Le trajet dure une heure, et sans me presser j'arrive devant chez elle. L'Espagnole me dit qu'elle sera là vers 13h, horaire espagnole cela donne 13h30. 30 minutes où mes pieds auront souffert dans le froid ! Pas grave, je marche vite ensuite afin de découvrir la ville. Tout d'abord l'université, la plus vieille de Scandinavie. C'est vrai que les bâtiments ne ressemblent pas à Lille III mais à un musée. Ensuite je m'en vais découvrir la fameuse cathédrale. Oula, c'est haut quand même ! 119 mètres de haut (je rappelle que Notre-Dame de Paris fait 69 m !) construit au moment de la Réforme. De plus les briques rouges donnent une belle vue à l'ensemble. Ma visite personnelle dure une heure, à découvrir les trésors du lieu, avec notamment le tombeau de Gustave Vasa, fondateur de la Suède moderne. L'historien et l'historien de l'art ont apprécié !
A ma sortie la nuit tombe déjà, et la neige en fait de même. Je décide de manger à.....Mc Do, mon sponsor officiel ! Et puis je prends le bus pour repartir vers le logement. Entre-temps j'achète deux baguettes et du Nutella, c'est Romain qui est content !
Pour la soirée, on décide de manger dans une nation, où les tarifs sont vraiment attractifs. Bien sur Romain ne peut s'empêcher de s'asseoir à côté de deux jolies blondes ! Le repas est un peu long à être servi, sa nous permet de refaire le monde comme on aime bien dire. Politique, fille, voyage, tout y passe. Mon repas a par contre du mal à passer, ouah c'est épicé la bouffe suédoise ! Et de retour chez [nous] quelques sketchs nous amène à un vif débat sur Dieudonné que j'ai tenté de défendre avec difficulté. Au final je lui donne raison, une récidive de trop m'amène à ne plus penser que du bien de l'homme en question. Encore quelques pages d'Allociné visitées, histoire d'apprécier notre culture cinématographique et de bientôt l'enrichir ; vient ensuite l'heure du dodo, il est 1h, demain debout à 6h....

Epilogue
Le réveil ne fut pas trop difficile, ni le retour vers la France dans son ensemble. Seul quelques français à l'aéroport me font déjà regretter les bons moments ! En effet ce pays est vraiment étonnant, plein de vie et accueillant. Romain a du jouer aussi dans cet accueil !
Pays riche, pays tranquille, pays vivant, la Suède m'a plu. Et je reviendrai...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs