1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:16

Robert Enrico, Les Grandes Gueules (1965) : 15/20. Avec Bourvil, Lino Ventura.

 

 

Bourvil qui débarque du Canada, bien destiné à garder la scierie qui a appartenu à sa famille. Et peu importe les offres de rachat du grand patron local. En se le mettant à dos, il récupère Ventura et son ami (Jean-Claude Rolland). Ventura veut se venger après plusieurs années de prison, et propose à Bourvil de recruter des détenus en liberté conditionnelle. La vie au village va radicalement changer.

Ventura rayonne comme toujours. La caricature de la grande gueule.  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs