1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 14:15

Limelight (1952), 16/20. Titre français : Les feux de la rampe.

 

Le dernier film américain de Chaplin. Calvero, ancienne icône du music-hall, devenu has been, tente d’aider une danseuse de ballet qui a voulu mettre fin à ses jours. C’est l’un de mes films préférés de Chaplin, touchant, émouvant, qui peut paraître autobiographique. L’apparition de Buster Keaton, l’autre star du muet, rend hommage à une période révolue. On pourrait établir quelques parallèles avec "The Artist".

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs