25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 08:28

766350992.gifComment commencer ? Une émotion tellement particulière...

Rien voir venir, arriver et être heureux, larme de joie...

Vendredi aprem dans le train on discute tranquillement, le coup de genou de Sam mais rien de spécial. Tiffen, Lav, Rom1, Alex, discussion sur msn, rien de spécial.

Amélie me propose d'aller à Boulogne samedi aprem pour une porte ouverte, beaucoup d'hésitations et finalement j'accepte. Sandrine, Mélanie trouvent cela logique que j'y aille. Rien de spécial. Pour le soir Romain me propose un poker dans le match de la France, rien de spécial.

Pas de boulot à la Voix du Nord ce week-end, pas grave.

Samedi matin, direction la prise de sang et le coiffeur, les darons ne sont pas là, ils vont acheter des fleurs pour le bassin, rien de spécial. Puis direction Boulogne, Amélie dit qu'elle va m'envoyer le message pour savoir ce qu'on fait le soir. Rien de spéciale. Je rentre chez moi, mon père est là, je lui demande pourquoi il ne va pas bosser, soirée à Tilques. Rien de spécial. Et puis chez Romain je gagne au poker, on m'appelle pour faire une photo à Tilques pour la soirée dansante. Rien de spécial. Les trois larrons m'accompagnent, rien de spécial, ils vont voir comment on fait un reportage....

Arriver là-bas, je propose qu'on se gare en plein milieu, on va rester 2 minutes de toute façon...

Je cherche l'entrée, arriver devant la deuxième porte je vois tous le monde dans les vitres au fond de la salle. Ma pensée "ils sont à l'apéro".... normalement derrière cette porte il y a le préfet, la population de Tilques...

 

Ouverture de porte, 2 pas en avant puis 2 pas en arrière. Putain, que des gens que je connais, les potes, la famille, avec des sourires jusqu'aux oreilles devant ma tête de fou... Pas de larmes, mais de l'émotion. Des questions aussi, comment j'ai fait pour rien voir ? Il n’y avait rien de spécial pourtant...

Et puis l'anniversaire se déroule parfaitement, des chansons, des danses, des explications...

Que du plaisir, un des plus grands moments de ma vie sans aucun doute...

Le lendemain j'arrive à rien faire, je repense à tout cela, au bonheur d'un jour et au vide du lendemain. Si seulement tous les jours étaient comme ça... mais faut repartir au boulot, repartir au train, à Arras. Le lundi histoire grec... dur de retomber sur terre...


Que vous dire à vous ? Merci tout simplement, merci d'avoir était là, merci de tous vous être réuni pour moi... en résumé je vous aime comme vous m'avez aimé ce jour là.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs