9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 09:52

Oui, c'est exactement le même titre qu'un article datant d'une année. A la différence près des années citées.
Je suis donc reparti pour l'une des missions de ma Bucket List, à savoir courir un marathon. Cependant il y a une grosse différence par rapport à l'année dernière : je sais ce que je ferai de mon mois d'avril 2014 : courir le marathon de Paris (c'est le 6 avril, vous pouvez réserver votre date!). Dans 270 jours.

Pour cela, il faut un sacré entraînement. Et rien de tel que de refaire le semi-marathon de Lille le jour de la braderie, le 31 août, départ 9 heures ! 21 kilomètres de plaisir, ou de souffrance, ce sera selon mon entraînement.
L'année dernière ma performance fut d'1.39.26. L'objectif est donc de faire mieux. Et sous les 1h30. C'était ce que j'avais annoncé l'année dernière suite à ce semi.

Concernant l'entraînement, il est clair que je n'ai pas beaucoup couru depuis ce semi-marathon de septembre 2012. Cinq fois en tout et pour tout. Mais j'ai la chance d'avoir un physique de marathonien (enfin je me rassure comme ça) et de pouvoir reprendre les footings sans trop de difficultés.
Mon terrain d'entraînement de juillet sera la colline boisée de Fribourg, à quelques centaines de mètres de mon habitation. Pour être clair : ça monte et ça descend. Et puis des bonnes montées, je vous le garantis. Du coup, j'espère que cet entraînement assez spécifique me permettra le jour J de considérer le semi-marathon de la braderie de Lille comme quelque chose de facile, ou tout du moins d'excessivement plat. Je me souviens de l'année dernière, où le faux-plat montant du côté de la citadelle m'avait fait très mal. J'espère que cette année ça ne sera pas le cas.
SAM_1047.JPGConcernant cette course, on annonce la réunion de l'équipe du tour d'Europe, complétée par Mat'. C'est clairement ce qui me motive. Si j'avais été le seul à le faire, je ne m'inscrirais pas. La flemme de dépenser 15€ pour courir 21 bornes, chose que je peux faire partout et gratuitement. Mais là ce sera différent. On sera ensemble dans l'effort. Pas au même endroit, mais dans la même galère. Et on pourra partager notre expérience à la fin de la course.

Avis à tous les intéressés. Ainsi qu'à ceux qui veulent m'accompagner dans l'idée de courir le marathon de Paris 2014. On n'a qu'une vie. Et on le racontera à nos petits-enfants : « tu sais Papy, il est vieux maintenant, il marche avec une canne, mais il y a quelques années il a couru le marathon de Paris ! » Et ça c'est classe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Plus De Blogs