31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 12:15

Certes, j’ai quasi fini la première partie de mon mémoire et cela avant le mois d’avril, c’est à dire que pour une fois je suis l’emploi du temps que je me suis fixé. Mais cela ne m’empêche pas d'expérimenter chaque jour un nouveau film. A noter que cette fois, j’ai vu deux mauvais film, impossible à finir (dont Up in the air, nominé pour l’oscar du meilleur film cette année ! d’une lenteur…). Bref 34 films pour le mois de mars. Et 5 dont je vais faire la publicité.

 

Tout d’abord, le patient anglais, film aux 9 oscars. L’histoire est magnifique, en plein cœur de la seconde guerre mondiale, de l’amour, de l’aventure, un peu d’Egypte et d’archéologie et la guerre en trame de fond. Présence française avec Juliette Binoche pour l’oscar de la meilleure actrice. A voir.

Basic Instinct. Un thriller déconcertant avec une Sharon Stone extraordinaire.

Sur la podium, je met un prophète de Jacques Audiard, que j'ai enfin vu dans un cinéma…finlandais ! Le film à choquer beaucoup de mes voisins de salle. Le destin d’un prisonnier au cœur du système carcéral français. J’ai déjà eu un beau débat sur ce film, qui vient d’être refusé en Chine par le comité de censure au titre « de ne pas vouloir choquer les amis africains du gouvernement chinois ». J’avoue avoir été étonné par l’histoire dans son ensemble, mais surtout par la représentation « ethnique » de la prison (par ethnique j’entend couleur de peau, mais la langue française manque cruellement de verbe pour exprimer mon idée). Au-delà de l’histoire, il y a également le problème d'ensemble d’un système qui pense remettre les personnes dans le droit chemin en les enfermant.

Arnaque, crime et botanique. Par Guy Ritchie dont je suis fan après Snatch. Encore une histoire à couper le souffle, avec de la vitesse, de l’humour, de l’action. Et puis un peu de chance ou de malchance selon les acteurs. Wooo !

bernie.jpgLe film du mois : Bernie. Je sais, après Deux jours à tuer, c’est à nouveau un film avec Albert Dupontel, il est même le réalisateur ! Mais s’il est en tête, c’est parce que j’aime récompensé les comédies. Et Bernie, c’est une comédie émouvante. Un homme un peu différent de nous, qui vit dans son monde et dans ses rêves. Et même si je rigolais, j’avais toujours un petit bout de mon cerveau qui me disait non, ne te moques pas. Et à la fin j’ai arrêté de rire, je souriais simplement. Du très grand jeu d’acteur de la part de Dupontel

 

Pour être complet, voici la liste de mars avec de petites indications :

 

Le trésor de la Sierra Madre (très bonne chasse à l’or avec Humphrey Bogart), Closer (un film très libertin avec Jude Law et Julia Roberts), Indiana Jones et le temple perdu (j’ai enfin vu le premier épisode mais pas de grande surprise), Bernie, Mon beau-père et moi (avec un bon De Niro), Mon beau-père, mes parents, et moi (les suites c’est moins sympa), This is England (film assez noir sur le nord de l’Angleterre, le racisme et les skineads), Mesrine, l’instinct de mort, Mesrine, l’ennemi public n°1 (long, très long, trop long), Arnaque, crime et botanique, Die Hard 1, 2, 3 (de l’action sans réflexion), Up in the air (pas fini), Mama Mia (pas fini non plus, l’objectif du scénariste semble d’avoir été d’insérer l’ensemble des chansons d’Abba, il a juste oublier de créer une histoire qui va avec les chansons…), L’illusionniste (avec un très bon Edward Norton), Gone Baby Gone (revisionnage du drame avec notamment Morgan Freeman, film divertissant qui vous laisse une multitude de questions à la fin, et moi qu’est que j’aurais fait ?), Bons Baisers de Bruges (un thriller et une comédie la fois, divertissant et belle publicité pour une ville que j’aime), Braquage à l’italienne (avec Edward Norton, sans plus), La belle et le bâtard (film finnois, romance avec une trame musicale, pour filles), Le patient anglais, A bout de souffle (ah Godard et la Nouvelle vague, emblématique d’une époque pour le cinéma français), Mariages ! (hormis les citations de Dujardin sur le mariage, pas grand chose…), Basic Instinct, Astérix et les Vikings (forcément), Un Prophète, Walkyrie (et si ils avaient réussi à tuer Hitler.., avec Tom Cruise dans le rôle du martyr), Neverland (très bon film sur le thème de Peter Pan avec Johnny Depp dans le rôle de l’écrivain et Kate Winslet dans le rôle de la mère des enfants muses), Sunset Boulevard (magnifique attaque contre Hollywood et une ode aux vedettes du cinéma muet), Le Dalhia Noir (j’avoue avoir été perdu en route, un peu compliqué à moins goût, mais Scarlett...), La cité de la peur (comédie des Nuls), L’affaire pélican (Julia Roberts et Denzel Washington pour un thriller qui met en cause la CIA et la maison blanche, rien que ça !), Into the Wild (pour la demoiselle qui ne l’avait pas vu, je ne pouvais pas le remettre premier mais le cœur y est !), Docteur Jivago (magnifique fresque historique de l’URSS pendant la première guerre mondiale, la révolution les rouges contre les blancs et les purges de Staline, histoire d’amour en fil rouge avec Omar Sharif )

 

Au plaisir !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs