1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 17:34

Alméria est un rêve. Même quand on la quitte. La Sierra Nevada. Sergio Leone et les western spaghetti. Ses paysages de montagnes désertiques. Et comme le bus est aussi rapide que l'économie espagnole... j'ai le temps de bien observer !

 

Aujourd'hui je pars pour Murcia. Mur quoi ? Murcia ! Pourquoi ? Bah c'est sur la route. Pas d'autres explications, tant j'ignore ce qu'il y a à faire là-bas. Mais Evi, une Erasmus grecque, me conseille de rester deux nuits. D'accord. L'avantage de voyager seul, c'est cette liberté !

 

Une pile ! Tout de suite Evi me fait cette impression. Energie, discussion, activité, pas de risque de s'ennuyer ici avec elle ! Pour la condition physique par contre...

 

Repas. Elle est végétarienne... J'entends "encore !" dans le public. Oui, j'ai l'impression que Couchsurfing est un essain de végétariens, voir d'écolos en général. J'ai notamment l'occasion de raconter l'épisode des policiers grecs qui fit beaucoup rire mon hôte.

 

Ce soir, concert ! Premier groupe : alamedadosoulna. Génial. Pop, jazz, un peu à la Kusturica. La prestation était très théâtrale, et j'avoue que ce fut une belle surprise. Puis O'funk'illo, plus connu à la vue de la réaction du public : ça crie, ça saute... Officiellement c'est du pop-rock-reggae... Personnellement j'appelle ça du métal ! Les corses du diable sont de sortie !Trop pour nous, à baraque !

P1130016.JPG

Je dors avec Mario, un Suisse-allemand (dans des fauteuils distincts, faut pas trop pousser l'amitié l'amitié franco-suisse !). De ce fait, le lendemain matin on visite la ville ensemble et discutons beaucoup du pays de mon compagnon, de ses référendums et de sa politique libertaire (droit de boire dans la rue, droit de télécharger...)

P1130025.JPG

Aujourd'hui, c'est le premier jour de la fête du printemps. Jour férié à Murcia. Oui, les Espagnols sont comme ça, ils s'inventent des jours fériés. Pour le printemps, quand ils n'ont pas trouvé meilleures excuses.

Toute la ville a revêtu des habits traditionnels, qui font très grecs selon moi, ce qui fait grandement plaisir à ma hôte. Ca commence à boire dans la rue à 14h.

P1130049.JPG

Autant vous dire qu'à 2h du matin c'est une déchéterie, au sens premier du terme. Une pensée à ceux qui nettoient.

Beaucoup de concert, music live, notamment africaine (vive les percutions), beaucoup (trop) de monde, une lithuanienne (j'entends "encore !" dans le public) et une très bonne journée.

P1130078.JPG

Le lendemain, mon hôte part aux Baléares. Oui, c'est Erasmus. Quand à moi, c'est le dernier voyage : Valence.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs