14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 06:18

P1160516.JPG

Comme je l’avais déjà signalé, Alba et moi continuons l’aventure ensemble, sans Evi. Petit rappel des épisodes précédents : Alba, Munichoise de 20 ans, souhaite voyager à travers l’Asie. Ne trouvant pas de personnes suffisamment motivées dans son entourage, elle s’inscrit sur le site Joinmytrip.com et laisse une annonce. David, Allemand, et Evi, Autrichienne, y répondent favorablement. Ils se rencontrent une fois et décident d’effectuer une partie de l’aventure ensemble.

Dès le transsibérien, l’ambiance est compliquée entre David et Evi. Le premier choisit de continuer l’aventure seul dès Pékin (dans tous les cas, Evi aurait été prête à l’abandonner attaché à un arbre si nécessaire).

1 de perdu pour 1 de retrouvé puisque je suis accueilli favorablement dans le groupe dès la Mongolie. Entre-temps, ma situation personnelle évolue avec Alba et…

 

…l’ambiance reste compliquée avec Evi. Un couple + 1, c’est toujours bizarre pour le 1. Evi n’a pas forcément  les mêmes attentes et les mêmes opinions sur le voyage. Nous lui conseillons de poursuivre l’aventure de son côté (tout en sachant qu’elle prévoyait de faire de même dès le mois de décembre). Et c’est ainsi que je voyage avec Alba pour un temps indéterminé.

 

Nous n’avons pas le même trajet au départ, les choses ont évolué depuis. Le sud de la Chine (si mon beau visa) et les pays d’Asie du Sud-Est (si la Thaïlande existe encore) sont au programme. Cette idée est à la fois géniale et… dangereuse.

 

Pourquoi dangereuse ? Car si les choses se passent mal, cela signifie que je devrai la laisser voyager seule (et un sentiment de culpabilité apparaîtra). Mais le plus grand danger est si les choses se passent bien. Elle compte voyager jusque mai inclus. Déjà plus d’un mois et demi ensemble. Pour ne rien vous cacher je m’attache un peu. 7 jours sur 7, 24/24, au niveau du temps cumulé ensemble, le compteur défile beaucoup plus vite que d’ordinaire. Difficile de se cacher derrière les études, les amis, le boulot ou la famille… rien de tout cela n’existe en voyage. Les rares moments en solo sont concentrés dans la douche (et encore… !). Toujours ensemble. C’est la loi du voyage.

 

Mais pas pour toujours. Nous sommes d’accord, cette relation n’a pas d’avenir lointain. C’est la loi de la raison. Distance, âge, vie. Beaucoup de choses sont compliquées et je ne me vois clairement pas replonger dans une relation où les sacrifices personnels doivent être si importants. Nous ne préférons même pas envisager cette hypothèse. Pour combien de temps ?

 

Oui, il y a un risque. Mais quel risque magnifique ! Pour la suite, seul le temps me (vous) renseignera.

P1160631.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

S


Sans vouloir te saper le moral, je pense qu'il ne peut pas y avoir de relation réussie sans "sacrifices personnels importants". On met forcément plein de choses de côté quand on s'investit dans
une relation durable, et encore plus quand de cette relation naissent des enfants. Et ce n'est pas juste un problème d'âge ou de distance... 



Répondre

Plus De Blogs