11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 04:55

carte-irlande-map-ireland.jpgNon, je ne pars pas tout le temps en vacances. Mais quand j’ai du temps libre, je n’hésite pas. Et comme j’ai encore pas mal de temps libre en ce mois d’août…

Cette fois, direction l’Irlande, terre de Guiness et de famine, de crise économique et de paysages splendides. Deux villes sont au programme : Dublin et Galway. Je me souviens bien de la première, la capitale onéreuse, à l’ambiance animée en soirée du côté de Temple Bar. Quelques live music font nous faire entrer pleinement dans la culture et l’atmosphère du pays. Sont avec moi Christophe, dit Guiness, et Lucas, dit vodka. L’un est un habitué du pays, l’autre va le découvrir. Pour ma part la découverte se situera de l’autre côté de l’île, dans Galway et ses faubourgs. Mais ce que j’attends avec la plus grande impatience c’est le Connemara. Ses lacs, ses collines verdoyantes, ses villages paumés et son atmosphère d’Irlande éternelle.

 

 

Terre brûlée au vent, des landes de pierres
autour des lacs, c'est pour les vivants un peu d'enfer
le Connemara
Des nuages noirs
qui viennent du nord colorent la terre
les lacs, les rivières
c'est le décor du Connemara

Partager cet article
Repost0

commentaires

Matouf 13/08/2012 23:16


Je suis d'accord, le Connemara est magnifique mais s'il nous fait tant rêver, c'est aussi grâce (à cause?) de la chanson de Michel Sardou. Il est le meilleur promoteur touristique de la
région!


En effet, il y a tellement de régions superbes en Irlande (ring of Kerry, comté de Clare, la chaussée des géants en Irlande du Nord, etc...), et pourtant quand on demande à un français ce qu'il
veut voir en Irlande, c'est inlassablement la même réponse: le Connemara. C'est pour moi clairement dû à l'idée qu'on s'en fait après avoir écouté maintes fois la chanson. En cette période
estivale, tu te rendras vite compte que la majorité des touristes dans le Connemara sont des français, que tu peux parler français à certains commerçants ou responsables d'auberges, ils te
répondront, que les panneaux d'information destinés aux touristes sont d'abord traduits en français puis dans d'autres langues...et tt ça, tu ne le vois nulle part ailleurs en Irlande, c'est
unquement au Connemara.


Alors cela n'enlève rien au charme des paysages certes, ça signifie seulement que la musique développe l'imaginaire du lieu et exerce sur nous un certain pouvoir attractif. Parfois aux dépens
d'autres endroits tout aussi merveilleux, et c'est ça que je trouve un peu dommage.

Plus De Blogs